Napoleon & Empire

Bataille d'Arcole

Date et lieu

  • 15-17 novembre 1796 au pont d'Arcole, sur la rivière Alpone (ou Alpon), près de son confluent avec l'Adige, à 28 kilomètres au sud-est de Vérone (actuellement en province de Vérone, Italie).

Forces en présence

  • Armée française (19 000 à 22 000 hommes selon les sources) sous le commandement du général Napoléon Bonaparte. 
  • Armée autrichienne (21 000 à 24 000 hommes selon les sources) sous les ordres du baron Josef Alvinczy von Borberek. 

Pertes

  • Armée française : 200 hommes tués, 900 blessés 
  • Armée autrichienne : 535 hommes tués, 1 535 blessés, 4 000 prisonniers, 11 canons 
Bataille d'Arcole (detail)
"Bataille du pont d'Arcole" (détail). Peint en 1803 par Louis-Albert-Ghislain Bacler d'Albe.
Agrandir

La bataille du Pont d'Arcole dure deux jours.

Dans un premier temps Charles Augereau et André Masséna tentent de prendre en tenaille les Autrichiens, qui tiennent la rive Est de l'Alpone, du côté du village . Mais le premier se fait repousser et le second s'enlise dans des marais.

Napoléon Bonaparte lui-même, un drapeau à la main, s'élance à l'attaque du pont  à la tête de ses grenadiers, mais échoue à son tour, frôlant la mort à deux reprises : quand son ami le colonel Jean-Baptiste Muiron, à ses côtés, est tué d'une balle en le protégeant, puis quand, embourbé dans un marécage, il doit être secouru par le colonel Augustin-Daniel Belliard.

C'est l'usage d'un stratagème (l'envoi sur l'arrière de l'armée autrichienne d'un détachement de tambours chargé de faire le plus de bruit possible) qui leurre l'ennemi. Celui-ci croit être attaqué par revers et désunit sa solide défense du pont, ce qui permet à Masséna de traverser la rivière.

Aidé d'Augereau, il prend alors l'ennemi en tenaille et l'anéantit.

Plaque commémorant la victoire de Bonaparte à Arcole
Une des plaques commémoratives près du pont d'Arcole

*  *  *
Durant les opérations militaires d'Arcole, le Quartier Général de Napoléon Bonaparte se trouvait : - à Villafranca di Verona  le 14 novembre au soir
- à Ronco all'Adige  ensuite.


*  *  *

Un obélisque , érigé en 1810 au débouché du pont d'Arcole, y rappelle la victoire des Français. Il est, en Italie, le seul monument d'époque commémorant une victoire napoléonienne qui soit toujours resté en place.


*  *  *
Les coordonnées géographiques du pont sont les suivantes : 45.35731°N x 11.27769°E.

Panoramique du champ de bataille d'Arcole

Le champ de bataille, vu du côté des Autrichiens : le village d'Arcole, puis panoramique vers le chemin menant du village au pont, le chemin de halage de l'Alpone et le pont à l'assaut duquel les Français, venant de la rive opposée, se sont élancés. Au fond : l'obélisque érigé en 1810.

Crédit photos

 Photos par Lionel A. Bouchon.
 Photos par Marie-Albe Grau.
 Photos par Floriane Grau.
 Photos par Michèle Grau-Ghelardi.
 Photos par Didier Grau.
 Photos par des personnes extérieures à l'association Napoléon & Empire.
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > La Guerre > Campagnes et batailles > Bataille d'Arcole
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:14:56.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page