Napoleon & Empire

Bataille d'Ocaña

Date et lieu

  • 19 novembre 1809 à Ocaña, en Castille (actuellement dans la province de Tolède, Espagne).

Forces en présence

  • Armée française (35 000 hommes) sous le commandement du maréchal Nicolas Jean-de-Dieu Soult
  • Armée espagnole (51 000 hommes) sous le commandement du général Juan Carlos de Aréizaga (ou Arizaga). 
Bataille d'Ocaña (detail)
"Bataille d'Ocaña, le 19 novembre 1809" (détail). Gravure aquarellée de Carle Vernet.
Agrandir

De toute la guerre d'indépendance espagnole, la bataille d'Ocaña est la plus grande défaite de l'armée ibère, pourtant supérieure en nombre et équipée de fusils et de canons anglais.

Ce désastre, qui laisse la moitié des troupes d'Aréizaga sur le terrain, est principalement dû à une brillante attaque de la cavalerie française, en particulier des lanciers polonais, sur le flanc droit de l'ennemi.

Il conforte le trône d'Espagne de Joseph Bonaparte et ouvre aux Français la voie de l'Andalousie, qui sera envahie dès l'hiver.

*  *  *

Crédit photos

 Photos par Lionel A. Bouchon.
 Photos par Marie-Albe Grau.
 Photos par Floriane Grau.
 Photos par Michèle Grau-Ghelardi.
 Photos par Didier Grau.
 Photos par des personnes extérieures à l'association Napoléon & Empire.
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > La Guerre > Campagnes et batailles > Bataille d'Ocaña
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:14:56.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page