Napoleon & Empire

1803. La marche vers l'Empire

Chronologie de l'ère napoléonienne : [Chrono-galerie] [1769-1788] [1789-1793] [1794-1795] [1796] [1797] [1798] [1799] [1800] [1801] [1802] [1803] [1804] [1805] [1806] [1807] [1808] [1809] [1810] [1811] [1812] [1813] [1814] [1815] [1816-1821] [1840]
Le Louisiana Purchase
Le Louisiana Purchase
Agrandir

4 janvier 1803 – Trente et un sénateurs sont pourvus de sénatoreries à vie. – 8 janvier 1803 – Les traitements des ecclésiastiques cessent de pouvoir être saisis. – 10 janvier 1803 – Apprenant la mort à Saint-Domingue de son beau-frère Charles Victor Emmanuel Leclerc, Napoléon Bonaparte fait prendre le deuil à son entourage. –  23 janvier 1803 – Napoléon abandonne le palais de Saint-Cloud pour celui des Tuileries , quitté quatre mois plus tôt. Réorganisation de l'Institut et suppression de l'Académie des Sciences morales et politiques, colonisée par les « idéologues » de l'opposition. – 26 janvier 1803 – Lucien Bonaparte devient membre de l'Institut, nommé par son frère.

15 février 1803 – Le gouvernement anglais fait savoir à l'ambassadeur de France qu'il entend conserver Malte pour compenser l'annexion du Piémont par la France et le maintien de l'armée française en Hollande. – 18 février 1803 – Le Premier consul fait savoir à l'ambassadeur de Grande Bretagne qu'il exige l'évacuation de Malte, prévue par la paix d'Amiens, laquelle ne concernait en rien le sort du Piémont et de la Hollande. – 19 février 1803 – L'Acte de médiation dote la Suisse d'une nouvelle constitution, rédigée par Napoléon Bonaparte. La confédération conclut au passage avec la France un traité d'alliance défensive. – 20 février 1803 – Bonaparte déclare : « Le gouvernement le dit avec un juste orgueil, seule, l'Angleterre ne saurait aujourd'hui lutter contre la France ». –  26 février 1803 – Par arrêté consulaire, les cardinaux français reçoivent chacun 45 000 francs pour leurs frais d'installation ; un supplément de traitement annuel de 30 000 francs leur est aussi accordé. –  28 février 1803 – Le Premier Consul inspecte, à cheval, les travaux du canal de l'Ourcq.

10 mars 1803 – Règlementation de l'exercice de la médecine. –  13 mars 1803 – Nouvelle entrevue entre l'ambassadeur anglais et le Premier consul qui répète ses propos du 18 février. Napoléon Bonaparte interroge le ministre de la Marine pour savoir comment faire le plus de mal possible au commerce anglais dans le cas d'une guerre maritime. –  16 mars 1803 – Organisation du notariat. –  18 mars 1803 – Le roi d'Angleterre réclame au parlement des crédits ; il s'agit de faire face aux préparatifs de guerre français. – 24 mars 1803 – La Diète de Ratisbonne adopte le Recès qui modifie de fond en comble l'équilibre politique de l'Allemagne. – 28 mars 1803 – Les nouvelles monnaies porteront désormais à l'avers la tête du Premier Consul . La valeur du franc est fixée à cinq grammes d'argent.

1er avril 1803 – Les noms des saints et des personnages de l'histoire ancienne deviennent, à dater de ce jour, les seuls acceptés comme prénoms pour l'état civil. – 7 avril 1803 – Toussaint Louverture meurt au Fort de Joux , dans le Jura. – 8 avril 1803 – Les conseils généraux obtiennent le droit de voter une augmentation de traitement aux archevêques et évêques de leurs diocèses, « si les circonstances l'exigent ». –  9 avril 1803 – Création des seize premiers auditeurs au Conseil d'État ; leur traitement est de deux mille francs par an. – 11 avril 1803 – Création des écoles de pharmacie (il y en a six). –  12 avril 1803 – Une loi règle le fonctionnement des manufactures et ateliers ; elle interdit les coalitions d'ouvriers et établit la protection des marques de fabrique. – 13 avril 1803 – Napoléon Bonaparte retourne s'installer à Saint-Cloud. –  14 avril 1803 – La Banque de France obtient le privilège exclusif de l'émission des billets circulants, pour quinze ans. – 16 avril 1803 – La levée de soixante mille conscrits est inscrite dans une loi. –  30 avril 1803 – Signature à Paris par Robert Livingston, James Monroe, François de Barbé Marbois et Michael Ryan Toussaint du Traité de vente de la Louisiane aux États-Unis (Louisiana Purchase) ; le prix : 80 millions de francs, dont sont déduits 20 millions d'indemnité aux Américains lésés par les opérations maritimes.

3 mai 1803 – Reprise de Polyeucte au Théâtre-Français, suite à un ordre exprès du Premier Consul. – 7 mai 1803 – Le traitement du cardinal Fesch, nommé ambassadeur de France à Rome, est fixé par son neveu à 150 000 francs, auxquels s'ajoutent 100 000 francs pour frais d'établissement. –  11 mai 1803 – La France rejette un ultimatum anglais exigeant l'évacuation de la Hollande et l'approbation de la présence britannique à Malte. –  12 mai 1803 – Le traité d'Amiens est rompu. L'ambassadeur d'Angleterre quitte Paris. – 13 mai 1803 – Le gouvernement anglais manifeste sa volonté de conserver Malte pendant dix ans ; il réclame par ailleurs que les Français évacuent la Hollande. – 16 mai 1803 – Rupture entre la France et l'Angleterre. –  17 mai 1803 – Un embargo est décrété par le gouvernement anglais sur les navires français et hollandais. L'Angleterre s'empare de plus de 1200 vaisseaux et de 200 millions de marchandises. – 20 mai 1803 – Le Premier Consul annonce, dans un message au Sénat, au Corps législatif et au Tribunat, la guerre avec l'Angleterre. –  22 mai 1803 – Ordre est donné d'arrêter tous les Anglais se trouvant en France. –  23 mai 1803 – Déclaration de guerre de l'Angleterre. – 27 mai 1803 – Invasion du Hanovre par Mortier. – 28 mai 1803 – Cent vingt-huit compagnies de canonniers garde-côtes sont créées. – 30 mai 1803 – Les militaires en congé reçoivent l'ordre de se rendre sans attendre à leurs drapeaux.

5 juin 1803 – Mortier occupe la ville de Hanovre. – 10 juin 1803 – Le règlement général des lycées est établi par arrêté. Une chaloupe canonnière expérimentale baptisée Polytechnique est mise à l'eau sur la Seine. – 13 juin 1803 – A dater de ce jour, dans les pays réunis à la France, tous les actes publics devront être écrits en français. –  14 juin 1803 – La grande armée d'Angleterre est organisée. – 20 juin 1803 – L'introduction dans les ports français de denrées et de marchandises arrivant des colonies anglaises ou d'Angleterre est prohibée. – 22 juin 1803 – Le succès de la guerre contre l'Angleterre fait l'objet de prières publiques. – 24 juin 1803 – Voyage d'inspection du Premier Consul dans le Nord de la France et en Belgique.

4 juillet 1803 – Capitulation de l'armée du Hanovre à Artlenburg. – 12 juillet 1803 – Napoléon Bonaparte dresse un premier plan de débarquement en Angleterre.

16 août 1803 – Ouverture du musée des statues au Louvre. –  19 août 1803 – L'offre de médiation de la Russie se heurte au refus de l'Angleterre. – 21 août 1803 – Georges Cadoudal et quelques autres Chouans débarquent clandestinement à la falaise de Biville (gorge de Parfonval), entre Dieppe et Le Tréport ; ils ont été amenés par un vaisseau anglais. –  31 août 1803 – Les séminaristes sont exemptés de la conscription.

10 septembre 1803 – Les travaux extraordinaires des ponts et chaussées, creusement et réparations des canaux, dessèchement des marais reçoivent une dotation de quinze millions. – 20 septembre 1803 – Du Premier Consul à Jean-Antoine-Claude Chaptal, ministre de l'Intérieur : « Je ne puis, citoyen ministre, qu'être mécontent de la ville de Paris. Le budget de cette ville, pour l'an XI, n'est pas encore arrêté et l'année est finie [l'an XI finissait le 23 septembre 1803]. Mon intention est que ces retards finissent ». –  24 septembre 1803 – Napoléon Bonaparte, en uniforme de la garde nationale, assiste au concert pour la Fête de la fondation de la République, dont c'est la dernière édition ; à cette occasion, il accorde une pension à Charlotte Robespierre. – 27 septembre 1803 – Par arrêté consulaire : « Pour assurer la liberté de la presse, aucun libraire ne pourra vendre un ouvrage avant de l'avoir présenté à une commission de révision ».

1er octobre 1803 – Napoléon Bonaparte décide qu'« il sera élevé, à Paris, au centre de la place Vendôme, une colonne  à l'instar de celle érigée à Rome en l'honneur de Trajan... La colonne sera surmontée d'un piédestal supportant la statue pédestre de Charlemagne ». –  5 octobre 1803 – Une compagnie de guides-interprètes est créée ; elle est destinée à être employée à l'armée d'Angleterre. –  11 octobre 1803 – Bonaparte écrit lui-même une instruction destinée aux équipages des péniches de débarquement. – 12 octobre 1803 – Onze dépôts militaires sont créés pour y mettre en détention les conscrits condamnés comme réfractaires. – 14 octobre 1803 – Le buste de Jean Bart est installé dans la grande salle de l'hôtel de ville de Dunkerque. – 15 octobre 1803 – Expulsion de Madame de Staël. –  23 octobre 1803 – Le Premier Consul donne audience au Docteur Joseph Ignace Guillotin qui lui présente, au nom du Comité central de vaccine, un rapport sur ce nouveau mode d'inoculation. –  26 octobre 1803 – Mariage de Lucien Bonaparte (veuf de sa première épouse) avec Alexandrine de Bleschamp veuve Jouberthon, qui va causer sa brouille avec Napoléon.

3 novembre 1803 – Voyage de Napoléon Bonaparte à Boulogne ; il visite la flottille en cours de constitution et inspecte les troupes. – 18 novembre 1803 – Retour à Saint-Cloud. – 21 novembre 1803 – Installation aux Tuileries  pour la saison d'hiver. –  23 novembre 1803 – Les Anglais prisonniers de guerre devront être enfermés à Verdun s'ils sont civils, dans les citadelles de Charlemont et de Valenciennes s'ils sont matelots ou soldats. – 24 novembre 1803 – A Paris, inauguration du Pont des Arts , premier pont métallique de France, oeuvre de l'ingénieur Louis-Alexandre de Cessart ; il relie le palais du Louvre  à l'Institut. Napoléon à Talleyrand : « Je suis pressé pour avoir de l'argent : 16 millions sont échus au 1er vendémiaire [24 septembre]. Je voudrais que le ministre du Trésor public tirât pour 16 millions de lettres de change sur la trésorerie espagnole... ou ces lettres seraient acceptées ou ne le seraient pas : si elles ne l'étaient pas, ce serait un sujet naturel de querelle avec l'Espagne, si, au contraire, elles le sont, elles seront soldées dans huit jours, et dès ce moment on aurait de l'argent arrivé à Paris avant la fin de frimaire [22 décembre] ». – 25 novembre 1803 – Quarante élèves de l'école militaire de Fontainebleau âgés de plus de dix-huit ans sont nommés sous-lieutenants par anticipation ; soixante élèves du prytanée de Saint-Cyr ayant l'âge de seize ans sont nommés caporaux-fourriers. –  28 novembre 1803 – Capitulation de Jean-Baptiste Donatien de Vimeur de Rochambeau et des restes de l'expédition de Saint-Domingue. –  29 novembre 1803 – Bonaparte à Chaptal : «  Je désire que vous fassiez faire, sur l'air du Chant du départ, un chant pour la descente en Angleterre... Je sais qu'il a été présenté plusieurs comédies de circonstance, il faudrait en faire un choix, pour les faire jouer sur différents théâtres de Paris, et surtout aux camps de Boulogne, Bruges, et autres lieux où est l'armée. »

1er décembre 1803 – Institution du livret ouvrier. –  2 décembre 1803 – Ordre de condamner à mort les meneurs des conscrits rebelles des départements de Maine-et-Loire, de la Vendée et des Deux-Sèvres. –  12 décembre 1803 – Napoléon Bonaparte réclame des renseignements sur les opinions politiques, les capacités, la fortune et la probité des candidats au Sénat et au Corps législatif, « afin que je puisse intervenir, ajoute-t-il, chaque fois qu'il serait présenté des personnes ayant de mauvais principes et peu considérées ». –  20 décembre 1803 – Le Corps législatif perd le droit de nommer son président. Napoléon visite la récente École militaire de Fontainebleau. La souveraineté américaine entre en vigueur en Louisiane . –  24 décembre 1803 – L'Académie des Arts de New-York élit Napoléon Bonaparte. Jérôme Bonaparte épouse à Baltimore Elizabeth Patterson. – 25 décembre 1803 – Charles Nodier est interrogé à la préfecture de police puis conduit à la Force ; il est l'auteur du libelle La Napoléone ; il avait écrit au Premier Consul pour se dénoncer. – 30 décembre 1803 – Nouvelle visite de Napoléon Bonaparte à Boulogne ; il inspecte la flotte et visite les nouveaux ports d'Ambleteuse et de Wimereux.

Il suffit de positionner le curseur sur n'importe quelle date pour qu'une info-bulle indique automatiquement la date correspondante dans le calendrier révolutionnaire.
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > > Evénements par année > Chronologie (1803)
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:54:45.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page