Napoleon & Empire

1804. Napoléon 1er, Empereur des Français

Site optimisé pour mobile
Imprimer cette page

6 janvier 1804 – Retour de Napoléon Bonaparte à Paris. – 15 janvier 1804 – Nomination de Joachim Murat comme gouverneur de Paris ; il s'agit d'un titre monarchique que Napoléon Bonaparte exhume au bénéfice de son beau-frère. – 16 janvier 1804 – Le Premier Consul rend compte de la situation de la République, à l'intérieur comme à l'extérieur, dans un message au Sénat. Débarquement, clandestin, de trente-cinq royalistes envoyés par l'Angleterre pour organiser l'assassinat de Napoléon Bonaparte ; parmi eux : Jean-Charles Pichegru, Jules de Polignac et Charles François de Riffardeau, marquis de Rivière. – 22 janvier 1804 – Les premiers vélocifères font leur apparition à Paris. – 24 janvier 1804 – Annonce solennelle du roi d'Angleterre : jamais il n'abandonnera la cause des Bourbons. – 28 janvier 1804 – Jean Victor Marie Moreau a une entrevue avec Jean-Charles Pichegru et Georges Cadoudal, sur le boulevard de la Madeleine.

13 février 1804 – Le Premier consul est informé que Moreau et Pichegru font partie de la conspiration de Cadoudal.  – 15 février 1804 – Arrestation du général Moreau. – 17 février 1804 – Rapport du grand juge sur une conspiration à laquelle participent Moreau, Pichegru et Georges Cadoudal. – 19 février 1804 – Monseigneur Bernier, évêque d'Orléans, ordonne des prières pour la conservation des jours du Premier Consul. – 25 février 1804 – Napoleon Bonaparte supprime le jury pour deux ans dans le jugement des attentats contre sa personne et contre la sûreté de la République. – 27 février 1804 – Arrestation de Pichegru, rue Chabanais, à Paris ; il est conduit au Temple. – 29 février 1804 – Arrestation d'Armand de Polignac.

4 mars 1804 – Arrestation de Jules de Polignac et du marquis de Rivière. –  9 mars 1804 – Georges Cadoudal est arrêté à son tour, rue Monsieur-le-Prince. – 10 mars 1804 – Les trois consuls, Fouché, Talleyrand et le grand juge Régnier, réunis en conseil de gouvernement, décident l'enlèvement du duc d'Enghien. Le jour même, Napoléon Bonaparte ordonne à trois cents dragons de franchir le Rhin, de cerner la ville d'Ettenheim et d'y enlever le duc d'Enghien et sa suite. – 15 mars 1804 – Le duc d'Enghien est arrêté. – 20 mars 1804 – Il arrive au fort de Vincennes PHOTO sur les cinq heures du soir ; six heures plus tard, il comparaît devant une commission militaire. – 21 mars 1804 – A trois heures du matin, le duc d'Enghien est passé par les armes. Napoléon Bonaparte déclare : « Le duc d'Enghien conspirait comme un autre, il a fallu le traiter comme un autre. Je suis l'homme de l'État, je suis la Révolution française et je la soutiendrai ». Une loi datée du même jour promulgue le « Code civil des Français ». – 27 mars 1804 – Le Sénat demande à Napoléon Bonaparte de rendre son autorité héréditaire ; c'est Fouché qui a présenté la motion.

6 avril 1804 – On retrouve Jean-Charles Pichegru étranglé dans sa prison. – 13 avril 1804 – Le conseil privé choisit pour le général Napoléon Bonaparte le titre d'Empereur. – 23 avril 1804 – Jean-François Curée, membre du Tribunat, propose que Napoleon Bonaparte soit proclamé Empereur des Français et que la dignité impériale devienne héréditaire dans sa famille. – 30 avril 1804 – Début de la discussion de la motion Curée au Tribunat.

3 mai 1804 – Le Tribunat adopte la motion à l'unanimité moins une voix, celle de Lazare Carnot. – 10 mai 1804 – Napoléon Bonaparte fait connaître son souhait d'être sacré par le Pape. – 16 mai 1804 – Au nom du Conseil d'État, Jean-Etienne-Marie Portalis porte au Sénat un projet de sénatus-consulte qui proclame Napoléon Bonaparte empereur des Français. – 18 mai 1804 – Le sénatus-consulte est approuvé par le Sénat à l'unanimité moins trois voix ; Joseph et Louis Bonaparte, princes français, sont à cette occasion nommés respectivement Grand Electeur et Connétable. – 19 mai 1804 – Quatorze maréchaux d'Empire sont nommés : Berthier, Murat, Moncey, Jourdan, Masséna, Augereau, Bernadotte, Soult, Brune, Lannes, Mortier, Ney, Davout, Bessières, auxquels s'ajoutent quatre maréchaux-sénateurs : Kellermann, Lefebvre, Pérignon, Sérurier. – 20 mai 1804 – L'établissement de l'Empire est proclamé sur les principales places de Paris par un cortège officiel qui en parcourt les rues. – 21 mai 1804 – Le Moniteur publie une note protocolaire : les ministres et les maréchaux devront être traités de Monseigneur, les grands dignitaires d'Altesse Sérénissime. – 22 mai 1804 – Napoléon 1er déclare devant une députation du Tribunat : « Je me plais à tout devoir au Peuple ; ce sentiment seul me rend cher les nouveaux honneurs dont je suis revêtu ». – 25 mai 1804 – Ouverture du procès de Georges Cadoudal, Moreau et de leurs quarante-cinq co-accusés devant le tribunal criminel de la Seine jugeant sans jurés. –  – 26 mai 1804 – La Consulte d'Italie donne ordre d'ériger un monument à la gloire de l'Empereur. Le même jour, celui-ci indique au ministre de la Marine : « La République italienne nous doit le prix de douze chaloupes et de deux frégates. J'ai réglé ce prix à 2 400 000 livres tournois ».

6 juin 1804 – Publication d'une protestation solennelle du comte de Provence contre la nomination de Napoléon. – 7 juin 1804 – Les fonctions des tribunaux spéciaux sont prorogées. – 10 juin 1804 – Cadoudal est condamné à mort avec dix-neuf de ses complices (parmi lesquels le duc Armand de Polignac). Deux ans de prison pour Moreau. – 11 juin 1804 – La condamnation à mort du duc de Polignac, ancien camarade de Napoléon à l'École militaire, est commuée par lui en détention jusqu'à la paix. – 12 juin 1804 – Institution d'un monopole des pompes funèbres au profit de l'Église. – 21 juin 1804 – Sept des complices de Georges Cadoudal, condamnés à mort, obtiennent leur grâce de Napoléon. – 24 juin 1804 – Napoleon gracie Jean Victor Marie Moreau. – 25 juin 1804 – Georges Cadoudal et onze de ses complices sont guillotinés. – 26 juin 1804 – Un décret ordonne que les nouvelles pièces de monnaie porteront désormais la légende "Napoléon Empereur".

2 juillet 1804 – Envoi de la première légion d'honneur à l'amiral Louis-René-Madeleine de Latouche-Tréville.  – 3 juillet 1804 – Autorisation est accordée aux Comédiens français de prendre le titre de Comédiens ordinaires de l'Empereur. – 8 juillet 1804 – L'Empereur vient officiellement de Saint-Cloud à Paris pour y recevoir les nouvelles lettres de créance des diplomates étrangers. – 9 juillet 1804 – Napoléon assiste à Paris à une parade militaire ; c'est la première depuis son élévation à l'Empire. – 10 juillet 1804 – Le ministère des cultes est créé. Fouché redevient ministre de la Police générale. – 11 juillet 1804 – Promulgation de la loi du 4 mai 1802 créant la Légion d'honneur. – 13 juillet 1804 – Le Saint-Sacrement, lorsqu'il passera sur la voie publique, devra désormais recevoir les honneurs militaires. – 14 juillet 1804 – Napoléon 1er se rend aux Invalides PHOTO pour y distribuer, assis sur un trône, les premières croix de la Légion d'Honneur ; il est précédé des aigles de l'Empire français, des ministres, des maréchaux, des grands dignitaires et de la Maison impériale VOIR. – 16 juillet 1804 – Un décret impérial, dit de "militarisation" ou de "casernement", réforme l'organisation de l'Ecole Polytechnique. – 17 juillet 1804 – Napoléon 1er indique au ministre du Trésor public : «  Je désirerais que les diamants et perles qui se trouvent au trésor public fussent montés en différentes décorations pour l'Impératrice ». – 18 juillet 1804 – Grande tournée d'inspection militaire qui mènera l'Empereur de Boulogne à Trêves, en passant par Calais, Dunkerque, Ostende, Arras, Mons, Aix-la-Chapelle, Cologne et Mayence. – 27 juillet 1804 – Adoption de l'aigle éployée comme emblème de l'Empire.

2 août 1804 –Fin du décompte des résultats du plébiscite sur l'Empire : 3 572 329 oui, 2579 non. – 11 août 1804 – François II, empereur du Saint Empire Germanique, prend le titre d'Empereur héréditaire d'Autriche, sous le nom de François Ier.

7 septembre 1804 – Napoléon 1er se recueille devant le tombeau de Charlemagne à Aix-la-chapelle. – 15 septembre 1804 – Napoléon 1er invite le Pape à venir le sacrer à Paris.

5 octobre 1804 – Les Anglais s'emparent de plusieurs navires espagnols, sans déclaration de guerre. – 12 octobre 1804 – Retour de Napoléon 1er à Saint-Cloud. – 16 octobre 1804 – Sur le Mont-Genèvre, département des Hautes-Alpes, on pose la première pierre d'un obélisque à la gloire de l'Empereur. – 26 octobre 1804 – Etablissement de la liste des personnes qui assisteront au couronnement de Napoleon.

2 novembre 1804 – Le Pape quitte Rome et entame le voyage qui doit le mener à Paris pour y couronner Napoléon 1er. – 9 novembre 1804 – Le Grand-Orient se donne Lucien Bonaparte pour grand maître. – 18 novembre 1804 – Les pages impériaux, pris parmi les fils de généraux et de hauts fonctionnaires paraissent pour la première fois. – 22 novembre 1804 – Les bureaux de bienfaisance comptent à Paris 103 454 indigents secourus. – 25 novembre 1804 – Napoléon va au devant du Pape, arrivé au château de Fontainebleau PHOTO. – 28 novembre 1804 – L'Empereur et le Pape partagent la même voiture pour se rendre à Paris ; le souverain pontife est logé au pavillon de Flore du palais du Louvre PHOTO. – 29 novembre 1804 – Napoléon et Joséphine reçoivent du cardinal Fesch la bénédiction nuptiale dans la chapelle des Tuileries, à minuit. – 30 novembre 1804 – Les grands corps de l'État viennent rendre hommage au Pape.

2 décembre 1804 – Napoléon Ier est sacré VOIR à Notre-Dame de Paris PHOTO. – 3 décembre 1804 – Rapport de la préfecture de police : « La Bourse de ce jour n'a été, sous aucun rapport, plus intéressante que celle d'hier ; peu de monde, des affaires languissantes et des dispositions constamment défavorables pour le cours des rentes ». – 4 décembre 1804 – Déclaration de guerre de l'Espagne à l'Angleterre. – 5 décembre 1804 – Des aigles sont solennellement distribuées, au Champ-de-Mars, en présence de l'Empereur VOIR. Nicolas-Jean Faure, un étudiant, perce la foule et se précipite vers le trône impérial en criant : « La liberté ou la mort» ; il est arrêté. – 6 décembre 1804 – Napoléon 1er reçoit dans la salle du trône, aux Tuileries, les préfets et les présidents des collèges électoraux des cent huit départements de l'Empire. Les grands corps de l'État, les ministres et les maréchaux sont présents. – 8 décembre 1804 – Plus de sept mille délégués de l'armée, de la marine et de la garde nationale sont reçus dans la grande galerie du Louvre. – 9 décembre 1804 – L'étudiant Faure est interné à Charenton « pour y être traité comme fou jusqu'à sa parfaite guérison ». – 11 décembre 1804 – Présentation des hommages de l'Institut à Napoléon. – 12 décembre 1804 – Ordre du ministre de la Police de rechercher et de saisir une gravure sur le couronnement qui se vend sous le manteau au Palais du Tribunat ; on peut y lire la mention : "Pie se tache". – 13 décembre 1804 – Arrestation par la police d'un ci-devant magistrat, Beugnet de la Pommeraie ; il diffusait une brochure clandestine intitulée : "Oraison funèbre du duc d'Enghien". – 14 décembre 1804 – Un rapport de police signale un anagramme circulant dans Paris ; « Napoléon, empereur des Français » y devient : « Ce fol empire ne durera pas son an ». – 16 décembre 1804 – Napoléon est solennellement reçu à l'hôtel de ville de Paris PHOTO par le préfet Nicolas Frochot, et assiste à un feu d'artifice. – 17 décembre 1804 – Une aigle prend place dans les armes de Napoleon 1er. – 20 décembre 1804 – Nomination de Jacques-Louis David comme premier peintre de l'Empereur ; il lui est ordonné d'exécuter quatre tableaux sur le couronnement. – 21 décembre 1804 – Luigi Chérubini dirige la première représentation à Paris du Requiem de Wolfgang Amadeus Mozart. – 22 décembre 1804 – Célébration d'une messe par le Pape à Saint-Sulpice. – 25 décembre 1804 – Augmentation du prix du pain : un liard par livre. – 26 décembre 1804 – Célébration d'une messe par le Pape à Notre-Dame ; Napoléon 1er y assiste. – 27 décembre 1804 – Napoléon déclare : « En me donnant la couronne, mon peuple a pris l'engagement de faire tous les efforts que requerraient les circonstances pour lui conserver cet éclat qui est nécessaire à sa prospérité et à sa gloire comme à la mienne ». – 30 décembre 1804 – Chacun des prélats qui a assisté au Sacre reçoit de Napoléon une tabatière ornée du portrait de l'Empereur et estimée à douze mille francs ; les officiants, chanoines et prêtres, se partageront une somme de cinquante mille francs.


Il suffit de positionner le curseur sur n'importe quelle date pour qu'une info-bulle indique automatiquement la date correspondante dans le calendrier révolutionnaire.




Partager la page




Liens ] [ Plan du site ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Livre d'or Prenez contact avec nous Valid XHTML 1.0 Strict Valid CSS!



Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2013-11-09 18:47:23.
Copyright © 2008-2014 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade
Haut de page