Napoleon & Empire

1808. Napoléon en Espagne

Chronologie de l'ère napoléonienne : [Chrono-galerie] [1769-1788] [1789-1793] [1794-1795] [1796] [1797] [1798] [1799] [1800] [1801] [1802] [1803] [1804] [1805] [1806] [1807] [1808] [1809] [1810] [1811] [1812] [1813] [1814] [1815] [1816-1821] [1840]
El tres de mayo, par Francisco de Goya
El tres de mayo, par Francisco de Goya
Agrandir

1er janvier 1808 – Retour à Paris de Napoléon 1er. Entrée en vigueur du Code du commerce. – 4 janvier 1808 – Visite de l'atelier de Jacques-Louis David en compagnie de Joséphine ; ils peuvent admirer le tableau du sacre. – 9 janvier 1808 – Une nouvelle armée française, la troisième en trois mois, entre en Espagne, sous les ordres de Bon-Adrien Jannot de Moncey. – 10 janvier 1808 – Le général Sextius Alexandre François de Miollis reçoit l'ordre d'occuper Rome. – 16 janvier 1808 – Les statuts définitifs de la Banque de France sont arrêtés par décret. – 21 janvier 1808 – Les 80 000 hommes de la classe 1809 sont appelés par anticipation. – 22 janvier 1808 – Les villes de Kehl, Cassel, Wesel et Flessingue sont annexées à l'Empire. Napoléon 1er propose à Klemens Wenzel von Metternich, ambassadeur d'Autriche en France, de faire profiter son pays du démembrement de l'Empire ottoman projeté par la France et la Russie. – 28 janvier 1808 – Les troupes françaises reçoivent de Napoléon l'ordre de pénétrer en Catalogne.

1er février 1808 – Un conseil de gouvernement est installé à Lisbonne par le général Jean-Andoche Junot ; celui-ci devient gouverneur général du royaume du Portugal. – 2 février 1808 – Entrée des troupes françaises à Rome ; occupation du château Saint-Ange. Proposition de Napoléon au tsar Alexandre 1er : envoyer en Asie une armée franco-russe «  pour mettre à genoux l'Angleterre ». – 4 février 1808 – Entrée des troupes françaises en Espagne. – 9 février 1808 – Une quatrième armée française entre en Espagne, cette fois par la Catalogne, sous les ordres du général Guillaume Philibert Duhesme. – 11 février 1808 – A Paris, Napoléon 1er visite l'Hôtel des Invalides en compagnie du docteur Jean-François Coste (Directeur de l'hôpital), du chirurgien Dominique-Jean Larrey, des maréchaux Jean-Mathieu Philibert Sérurier (Gouverneur des Invalides), Louis-Alexandre Berthier et Joachim Murat, et du grand maréchal du Palais Géraud Duroc VOIR. – 15 février 1808 – En Espagne, la citadelle de Pampelune est prise. – 16 février 1808 – C'est au tour de celle de Barcelone. – 20 février 1808 – Murat devient « lieutenant de l'Empereur » en Espagne. – 24 février 1808 – Napoléon 1er propose à l'ambassadeur d'Espagne de donner au roi Charles IV le Portugal en échange de ses territoires situés au nord de l'Ebre. – 29 février 1808 – A la réception de la proposition du 24 février, le premier ministre espagnol Manuel Godoy conseille au roi d'Espagne de se réfugier en Amérique.

1er mars 1808 – Une noblesse héréditaire est instituée dans l'Empire français. – 2 mars 1808 – Caulaincourt, ambassadeur à Saint-Petersbourg, et le ministre russe des affaires étrangères entament des discussions sur le démembrement de l'Empire ottoman. – 7 mars 1808 – Jean-Pierre Louis de Fontanes devient grand maître de l'Université. – 12 mars 1808 – La France et la Russie s'entendent sur le partage des Balkans mais butent sur celui de Constantinople et des détroits. – 17 mars 1808 – L'Université de France remplace la direction générale de l'Instruction publique ; elle a pour chef un grand maître. L'exercice du culte israélite est règlementé par décret. – 18 mars 1808 – Insurrection du peuple espagnol, à l'instigation du prince héritier, contre le départ de la famille royale pour l'Amérique. – 19 mars 1808 – Abdication du roi Charles IV et renversement de Godoy. Le prince Ferdinand est proclamé roi. – 20 mars 1808 – Nouveau Discours à la nation allemande de Johann Gottlieb Fichte ; c'est le vingt-et-unième et dernier. – 23 mars 1808 – Les Français entrent à Madrid. – 24 mars 1808 – La magistrature est « épurée » des éléments issus de la Révolution. Ferdinand VII entre triomphalement à Madrid. – 25 mars 1808 – Murat conseille à Charles IV de reprendre sa couronne. – 27 mars 1808 – Les provinces d'Urbino, Macerata, Ancône et Camerino, dépendant du Saint-Siège, sont réunies au royaume d'Italie. Napoléon 1er est excommunié. Lettre à son frère Louis Bonaparte pour lui proposer la couronne d'Espagne. – 29 mars 1808 – Le peuple espagnol est appelé aux armes par la Junte de Séville. – 31 mars 1808 – Le Csar accepte la proposition française de partage de l'Empire ottoman mais exige de recevoir Constantinople.

2 avril 1808 – Napoléon 1er part pour Bayonne, sous prétexte de visiter les départements du Midi ; il compte en fait y attendre l'arrivée du roi d'Espagne. – 3 avril 1808 – Le légat du Pape, le cardinal Giovanni Battista Caprara, quitte Paris. A Poitiers, Napoléon 1er refuse de répondre à une ambassade de grands d'Espagne venue lui demander de reconnaître Ferdinand VII. – 7 avril 1808 – Les Suisses du palais pontifical sont désarmés par un détachement français qui y pénètre. – 14 avril 1808 – Arrivée de Napoléon à Bayonne. – 15 avril 1808 – Louis Bonaparte refuse la couronne d'Espagne. Napoléon la propose à Jérome, qui refuse à son tour. – 20 avril 1808 – Arrivée de Ferdinand VII d'Espagne à Bayonne ; il rencontre Napoléon qui le juge « très bète et très méchant ». Naissance de Louis-Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III. – 21 avril 1808 – Ferdinand VII refuse d'échanger son trône contre celui d'Étrurie. – 26 avril 1808 – Arrivée de Manuel Godoy à Bayonne.

1er mai 1808 – Arrivée de Charles IV à Bayonne, accompagné de son épouse. Napoléon 1er les reçoit à dîner. – 2 mai 1808 – Insurrection anti-française de la population de Madrid VOIR, durement réprimée dès le soir par Joachim Murat et Emmanuel de Grouchy. – 3 mai 1808 – Les exécutions d'insurgés madrilènes se poursuivent VOIR. – 5 mai 1808 – Entrevue de Bayonne ; Charles IV met sa couronne à la disposition de Napoléon par une déclaration signée de sa main. – 10 mai 1808 – Adhésion de Ferdinand VII et de ses frères à la déclaration de leur père. Napoléon propose le trône d'Espagne à son frère Joseph. – 18 mai 1808 – Les princes espagnols arrivent à leur résidence de Valençay, fixée par Napoléon. – 22 mai 1808 – Défense est faite par le Pape Pie VII aux évêques d'obéir au gouvernement français. – 23 mai 1808 – Le chanoine Llano Ponte appelle les habitants d'Oviedo (Asturies) au soulèvement contre l'envahisseur ; c'est le début de l'insurrection espagnole. – 24 mai 1808 – Réunion à l'Empire des duchés de Parme, Plaisance et Toscane ; ils deviennent les départements du Toro, de l'Arno, de la Méditerranée et de l'Ombronne. – 27 mai 1808 – Manifestations violemment antifrançaises à Valencia (Valence). – 28 mai 1808 – Soulèvement du peuple de Cadix. – 30 mai 1808 – Insurrection et massacres à Grenade. – 31 mai 1808 – Valladolid se soulève à son tour.

2 juin 1808 – Dans une proclamation adressée aux Espagnols, Napoléon 1er déclare : «  Je veux être votre régénérateur ». – 3 juin 1808 – Ségovie est le théâtre de désordres sanglants. –  4 et 5 juin 1808 – 350 à 400 Français, souvent installés de longue date dans la cité et au nombre desquels on compte quelques enfants, emprisonnés depuis le soulévement de Valencia (Valence) dans une citadelle de la ville, sont massacrés par la lie de la population, conduite par le chanoine Balthazar Calvo. – 6 juin 1808 – Joseph Bonaparte, frère aîné de Napoléon, est nommé roi d'Espagne. La Junte de Séville déclare la guerre à la France. – 7 juin 1808 – L'armée de Pierre Dupont de l'Étang arrive à Cordoue. – 9 juin 1808 – Création de la Landwehr autrichienne. – 11 juin 1808 – Entrée des Français à Valladolid après le combat de Cabezon. – 12 juin 1808 – Prémière réunion, à Bayonne, d'une "Junte espagnole" francophile. – 13 juin 1808 – La Junte de Bayonne reçoit du Conseiller de l'Inquisition d'Espagne la demande du maintien de son institution. – 14 juin 1808 – Reddition aux insurgés espagnols de l'amiral François Étienne de Rosily-Mesros et de son escadre devant Cadix. – 16 juin 1808 – Combat devant Saragosse. Dupont de l'Étang évacue Cordoue. – 18 juin 1808 – Joseph, le nouveau roi d'Espagne, est présenté à la "Junte" de Bayonne ; celle-ci est chargée d'écrire une nouvelle constitution. – 19 juin 1808 – Dupont et son armée s'installent à Andujar. – 20 juin 1808 – Le royaume de Naples VOIR reçoit sa constitution de Napoléon Ier. – 28 juin 1808 – Échec de Moncey devant Valence (Valencia).

1er juillet 1808 – Assaut de Saragosse par les troupes françaises, repoussé. – 9 juillet 1808 – Joseph Bonaparte quitte Bayonne pour Madrid. – 15 juillet 1808 – Murat devient roi de Naples en remplacement de Joseph. – 19 juillet 1808 – Dupont est encerclé à Bailén. – 20 juillet 1808 – Arrivée de Joseph Bonaparte à Madrid. – 22 juillet 1808 – Capitulation de Bailén, premier échec important des armées Napoléoniennes (20 000 soldats français, cernés au fond de l'Andalousie, sont faits prisonniers). – 25 juillet 1808 – Joseph Bonaparte est proclamé roi d'Espagne au cours d'une cérémonie solennelle à Madrid. – 30 juillet 1808 – Le nouveau roi doit quitter précipitamment sa capitale. Débarquement anglais au Portugal.

1er août 1808 – Évacuation de Madrid par les troupes françaises. Murat est proclamé roi de Naples. Arthur Wellesley (futur Wellington) débarque au Portugal. – 4 août 1808 – Les Français s'emparent d'une partie de Saragosse. – 5 août 1808 – Napoléon Ier ordonne d'envoyer en Espagne la moitié des forces françaises d'Allemagne. – 13 août 1808 – L'armée espagnole entre dans Madrid. – 14 août 1808 – L'armée française abandonne le siège de Saragosse. – 21 août 1808 – Défaite de Jean-Andoche Junot à Vimiero face aux Anglais renforcés de patriotes portugais. – 30 août 1808 – Junot signe la Convention de Cintra avec les Anglais. Les Français évacuent le Portugal.

7 septembre 1808 – Constitution d'une armée d'Espagne. – 8 septembre 1808 – Approbation par le Sénat d'une levée extraordinaire de 160 000 soldats ; elle regroupe les dispensés des classes de 1807 à 1809 et les conscrits de celle de 1810 appelés par anticipation. – 10 septembre 1808 – Les hommes mariés et les veufs pères de famille sont exemptés du service militaire. – 17 septembre 1808 – Le monopole de l'enseignement est accordé à l'Université. – 22 septembre 1808 – Napoléon 1er quitte Saint-Cloud à cinq heures du matin pour Erfurt (ou Erfurth), enclave française dans la Confédération du Rhin. – 27 septembre 1808 – Il rencontre le Tsar Alexandre 1er le jour même de son arrivée à Erfurt. – 28 septembre 1808 –Napoléon reçoit le baron Nicolas-Charles de Vincent, ambassadeur de l'empereur d'Autriche François Ier, porteur d'une lettre de son souverain VOIR. En coulisse, Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord met en garde le Tsar contre la « folie » de Napoléon.

1er octobre 1808 – Napoléon 1er reçoit pour la première fois la visite de Johann Wolfgang von Goethe. – 2 octobre 1808 – Nouvelle visite de Goethe. – 5 octobre 1808 – La garnison de Capri, commandée par Hudson Lowe est attaquée par le général Jean Maximilien Lamarque. – 12 octobre 1808 – Les deux empereurs de France et de Russie signent une convention renouvellant leur alliance. La « Grande Armée d'Allemagne » est supprimée par décret ; elle prend le nom d'« armée du Rhin » et est réduite à cent mille soldats. – 14 octobre 1808 – Les souverains se séparent non sans d'émouvantes manifestations d'amitié. – 15 octobre 1808 – Entrée quasi simultanée d'une armée anglaise et de l'avant-garde de l'armée française en Espagne. – 17 octobre 1808 – Capitulation de la garnison de Capri. – 18 octobre 1808 – Retour de Napoléon à Saint-Cloud. – 22 octobre 1808 – Un décret substitue la mention « Empire Français » à « République Française » sur les monnaies. Napoléon Ier visite le salon de peinture du Louvre et remet des croix de la légion d'honneur aux artistes VOIR. – 27 octobre 1808 –Victoire de Michel Ney à Logroño. – 28 octobre 1808 – Napoléon 1er transmet à Gaspard Monge un projet d'invasion de l'Angleterre par montgolfières. – 29 octobre 1808 – Nouveau départ de l'Empereur ; cette fois, c'est pour l'Espagne. – 31 octobre 1808 – Victoire de François Joseph Lefebvre à Durango.

5 novembre 1808 – Le «  roi Joseph » et sa « cour », réfugiés à Vitoria, y voient arriver l'Empereur. – 6 novembre 1808 – Napoléon 1er fait proclamer que « L'Empereur commande son armée en personne ». – 7 novembre 1808 – L'évacuation de tous les hôpitaux entre Tolosa et Vitoria est ordonnée en vue de faire de la place aux futurs blessés. – 10 novembre 1808 – Les Espagnols sont battus à Espinosa par Lefebvre et Victor, à Burgos par Jean-de-Dieu Soult et Jean-Baptiste Bessières. – 12 novembre 1808 – Victoire de Soult à Reynosa. – 13 novembre 1808 – De Napoléon au général Jean-François-Aimé Dejean, directeur de l'administration de la Guerre, depuis Burgos : « Je n'ai jamais vu un pays où l'armée fût mieux et plus abondamment nourrie. Mais des souliers et des capotes, voilà ce qui nous a manqué ». – 14 novembre 1808 – De Napoléon au même : «  Je n'ai rien, je suis nu ; mon armée est dans le besoin, et vos bureaux se moquent de moi. Ceux qui sont à la tête sont des sots ou des fripons ». – 16 novembre 1808 – Au maréchal Soult : «  Il me tarde d'apprendre que vous êtes entré à Santander. Tâchez de confisquer ce qui appartient aux Anglais. Faites mettre le séquestre sur toutes les laines et sur les marchandises anglaises et coloniales ». Entrée de Soult à Santander. – 17 novembre 1808 – Au général Dejean : « Mon armée manque de tout. Je suis obligé d'avoir recours à des moyens extraordinaires, ce qui produit toujours un mauvais effet. Votre bureau d'habillement est composé d'imbéciles ». – 19 novembre 1808 – A Emmanuel Crétet, ministre de l'Intérieur : « Le duc de l'Infantado et les grands d'Espagne possèdent à eux seuls la moitié du royaume de Naples ; évaluer leurs propriétés dans ce royaume à 200 millions n'est pas trop. Ils ont en outre des possessions en Belgique, en Piémont et en Italie ; mon intention est de les séquestrer ». – 22 novembre 1808 – Entrée de Ney à Soria. Ses troupes se mettent en marche vers Madrid. – 23 novembre 1808 – Bataille de Tudela, remportée par Jean Lannes. – 28 novembre 1808 – Les troupes anglaises quittent l'Espagne et rentrent au Portugal. – 30 novembre 1808 – Bataille de Somo-Sierra.

2 décembre 1808 – Arrivée des Français devant Madrid VOIR. A Paris, une cérémonie présidée par le ministre de l'Intérieur célèbre l'arrivée des eaux de l'Ourcq dans le bassin de La Villette. – 4 décembre 1808 – Reddition de Madrid. Ordre de Napoléon Ier : les droits féodaux sont abolis en Espagne ; le tribunal de l'Inquisition est aboli ; le nombre des couvents existants sera réduit au tiers ; les douanes provinciales sont supprimées ; le Conseil de Castille est destitué, ses membres seront arrêtés. – 5 décembre 1808 – Prise de Rosas, en Catalogne, par Laurent de Gouvion Saint-Cyr. De Napoléon au général Augustin Daniel Belliard, gouverneur de Madrid : « Faites loger les officiers dans les maisons des émigrés, en ayant soin de réserver le plus bel appartement pour un officier général... Faites également préparer des écuries dans les couvents et maisons d'émigrés ». – 7 décembre 1808 – Proclamation aux Espagnols : « Je suis entré à Madrid. Les droits de la guerre m'autorisaient à donner un grand exemple et à laver dans le sang les outrages faits à moi et à ma nation : je n'ai écouté que la clémence. Quelques hommes, auteurs de tous vos maux, seront seuls frappés. ». Début des réquisitions ; Anne-Jean-Marie-René Savary, venu spécialement de Paris, en est chargé. – 9 décembre 1808 – Le corrégidor de Madrid, reçu en audience par Napoléon Ier, entend l'Empereur lui déclarer  : « Je ne refuse point à céder mes droits de conquête au Roi [Joseph Bonaparte] et à l'établir dans Madrid lorsque les trente mille citoyens que renferme cette capitale auront manifesté leurs sentiments et leur fidélité ». – 10 décembre 1808 – Il est ordonné que la Gazette de Madrid paraisse tous les jours. – 11 décembre 1808 – Réapparition des Anglais en Espagne ; ils marchent de Salamanque en direction de Madrid. Rapport de Savary à l'Empereur : « L'opération de la première saisie dans les dix grandes maisons désignées par Votre Majesté est terminée. Hier le payeur avait reçu cinq mille et quelques cents marcs d'argenterie et environ 600 000 francs d'argent monnayé. Il y avait encore quelque chose à recevoir. Je ne compte pas quelques bijoux d'or, quelques perles et diamants qu'il y avait aussi ». – 12 décembre 1808 – Abolition du servage, des redevances et des corvées personnelles dans le grand duché de Berg. – 14 décembre 1808 – Le montant des sommes saisies à la trésorerie de l'Inquisition est, selon Belliard, de 613 493 francs en argent français. Napoléon décide : «  Donnez l'ordre que les fonds soient déposés sans délai chez le payeur et qu'il soit fait recherche de tous les autres fonds appartenant à l'Inquisition ». – 15 décembre 1808 – Ordre de procéder à la création d'une garde nationale espagnole, à Madrid comme dans les villes de province. – 17 décembre 1808 – Gouvion Saint-Cyr dégage le général Duhesme, assiégé dans Barcelone depuis des mois. – 18 décembre 1808 – De Napoléon à Joseph, roi d'Espagne : « Pour vivre dans un an, il faut vivre aujourd'hui ; pour vivre aujourd'hui, il faut de l'argent... Voilà déjà quinze jours de passés, et ce sont les moments les plus précieux, puisque ce sont ceux de la force. II n'y a donc pas un moment à perdre pour se procurer une ressource d'une trentaine de millions de réaux en argent.» De Savary à l'Empereur : « Les recherches faites chez la duchesse douairière d'Ossuna ont eu un plein succès. On vient de transporter chez le payeur environ quinze ou seize quintaux d'argenterie et le comptable de la maison a remis une déclaration de neuf millions de réaux de revenus ». – 20 décembre 1808 – Le siège est à nouveau mis devant Saragosse. –  21 décembre 1808 – Trois cents quintaux de quinquina d'Espagne devront, par ordre de Napoléon Ier, être distribués à quarante-deux villes de l'Empire. – 22 décembre 1808 – Napoléon passe le Guadarrama avec une partie de sa garde. Il a décidé de prendre personnellement la direction des opérations contre les Anglais. – 27 décembre 1808 – Concentration de l'armée anglaise à Benavente. – 29 décembre 1808 – Défaite et capture du général Charles Lefebvre-Desnouettes à Benavente.

Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Commentaire
  • mardi 5 mars 2013 à 15h41

    comment commence t'il a gouverné ? je ne trouve pas de motd
  • Ajouter un commentaire
Vous êtes ici : Accueil > Faits historiques > Evénements par année > Chronologie (1808)
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:54:45.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page