N & E
Napoléon & Empire

1810. Le mariage avec Marie-Louise

Chronologie de l'ère napoléonienne : [Chrono-galerie] [1769-1788] [1789-1793] [1794-1795] [1796] [1797] [1798] [1799] [1800] [1801] [1802] [1803] [1804] [1805] [1806] [1807] [1808] [1809] [1810] [1811] [1812] [1813] [1814] [1815] [1816-1821] [1840]
Mariage de Napoléon et Marie-Louise, par Georges Rouget
Mariage de Napoléon et Marie-Louise, par Georges Rouget
Agrandir

1er janvier 1810 – Il est décidé de dresser des statues de grande taille de huit généraux morts sur le champ de bataille sur les pourtours du pont de la Concorde. – 5 janvier 1810 – Lettre de Marie-Louise d'Autriche à son père, l'empereur François : J'ai lu aujourd'hui dans le journal les documents sur le divorce de Napoléon de son épouse ; il faut que je vous avoue, cher papa, que j'en fus vivement inquiète. – 6 janvier 1810 – La France et la Suède concluent une alliance ; la Suède récupère la Poméranie et adhère au Blocus continental. – 9 janvier 1810 – Le mariage de Napoléon est déclaré nul par l'Officialité de Paris quant au lien spirituel ; une amende de neuf francs est infligée à l'Empereur. – 11 janvier 1810 – Le Comité des évêques se voit soumis trois séries de questions par Napoléon, parmi lesquelles : La bulle d'excommunication du 10 juin 1809 étant contraire à la charité chrétienne ainsi qu'à l'indépendance et à l'honneur du trône, quel parti prendre pour que, dans les temps de trouble et de calamités, les Papes ne se portent pas à de tels excès de pouvoir ?. – 14 janvier 1810 – Annexion du Hanovre au royaume de Westphalie. – 17 janvier 1810 – De Napoléon à Joséphine : D'Audenarde me dit que tu n'as plus de courage depuis que tu es à la Malmaison. Ce lieu  est cependant tout plein de nos sentiments, qui ne peuvent et ne doivent jamais changer, du moins de mon côté... Si tu doutais de moi, tu serais bien ingrate. – 28 janvier 1810 – Le Conseil privé de l'Empereur reçoit la mission de décider de sa future femme : une princesse russe, autrichienne, saxonne, ou même une Française. Prise de Grenade par Horace Sebastiani.

1er février 1810 – Prise de Séville par Jean-de-Dieu Soult. – 5 février 1810 – Prise de Malaga par Sébastiani. Début du siège de Cadix. – 6 février 1810 – Armand de Caulaincourt annonce à Napoléon le refus du tsar Alexandre Ier de lui accorder la main de sa soeur. – 7 février 1810 – Signature, à Paris, du contrat de mariage provisoire entre Napoléon et Marie-Louise d'Autriche. – 7 février 1810 – Création de quatre grouvernements militaires en Espagne : Catalogne, Aragon, Navarre, Biscaye. – 16 février 1810 – Ratification du contrat de mariage provisoire à Vienne. – 17 février 1810 – La ville de Rome est réunie à l'Empire. Un sénatus-consulte organique prévoit en son article 7 : « Le prince impérial [c'est-à-dire le prince héritier] porte le titre et reçoit les honneurs de roi de Rome ». – 20 février 1810 – Exécution à Mantoue  de Andreas Hofer, le chef de l'insurrection tyrolienne de 1809. – 23 février 1810 – Napoléon écrit sa première lettre à Marie-Louise. – 25 février 1810 – Formation de la Maison de la future impératrice.

5 mars 1810 – Réponse de Marie-Louise à Napoléon : Je prie Votre Majesté Impériale d'être persuadée que je considère dès à présent comme une obligation de m'occuper à acquérir les qualités qui pourront me rendre agréable à Sa personne et me concilier Sa tendresse. – 11 mars 1810 – Bénédiction de l'union de Marie-Louise et de Napoléon en l'église paroissiale de la Hofburg à Vienne, en présence de Louis-Alexandre Berthier ; l'impératrice est représentée par l'archiduc Charles. – 13 mars 1810 – Marie-Louise quitte Vienne. – 16 mars 1810 – Le royaume de Hollande cède à l'Empire toutes territoires situés au sud du Waal (rivière faisant partie du delta du Rhin). – 25 mars 1810 – Annonce du mariage de six mille anciens soldats, dans toute la France, à des jeunes filles dotées par l'Empereur. – 27 mars 1810 – Napoléon part de Compiègne  rejoindre Marie-Louise ; leur rencontre a lieu devant l'église de Courcelles-sur-Vesle . – 30 mars 1810 – Départ de Compiègne des futurs époux.

1er avril 1810 – Célébration du mariage civil à Saint-Cloud. – 2 avril 1810 – Le cardinal Fesch célèbre le mariage religieux dans le salon carré du Louvre  ; treize cardinaux italiens s'abstiennent d'y assister. – 4 avril 1810 – Les treize cardinaux italiens sont inculpés pour injures graves envers l'Empereur ; ils perdent le droit au port des marques de leur dignité et deviennent par là les "cardinaux noirs". – 27 avril 1810 – Départ du couple impérial en voyage de noces : le Nord de la France, la Belgique, la Normandie.

1er mai 1810 – Vote du Macon Bill par le congrès des États-Unis ; il interdit les importations de produits des pays belligérants qui n'auraient pas rapporté les mesures prises contre les Neutres avant le 3 mars 1811. – 4 mai 1810 – Naissance d'Alexandre Walewski, fils naturel de Napoléon et de Maria Walewska. – 13 mai 1810 – Prise de Lérida par Louis-Gabriel Suchet.

1er juin 1810 – Retour des nouveaux mariés à Saint-Cloud. – 3 juin 1810 – Joseph Fouché, nommé gouverneur de Rome, doit quitter le ministère de la Police. – 6 juin 1810 – Création du Conseil du commerce et des manufactures. – 10 juin 1810 – Le couple impérial est reçu solennellement à l'Hôtel de ville de Paris  ; le bonnet phrygien qui apparaissait à son fronton depuis 1793 est effacé ainsi que l'inscription qui figurait sur la façade : Unité, Indivisibilité de la République, Liberté, Égalité, Fraternité ou la Mort. – 13 juin 1810 – Visite de Napoléon à Joséphine. – 15 juin 1810 – Début du siège de Ciudad Rodrigo par André Masséna. – 21 juin 1810 – Marie-Louise et Napoléon visitent le Trianon et le château de Versailles. – 29 juin 1810 – La nomination de Fouché comme gouverneur de Rome est annulée ; il se retire à Aix (de nos jours Aix-en-Provence).

1er juillet 1810 – Abdication du roi de Hollande Louis Bonaparte en faveur de son fils. – 5 juillet 1810 – Le gouvernement français prend un décret favorisant les navires des États-Unis. – 8 juillet 1810 – En Hollande, Charles-François Lebrun devient Lieutenant-général. – 9 juillet 1810 – La Hollande est réunie à la France, et Amsterdam devient la troisième ville de l'Empire. Dans l'océan Indien, l'île Bonaparte (ex Réunion) tombe aux mains des Anglais.– 10 juillet 1810 – En Espagne, capitulation de la ville de Ciudad Rodrigo. – 18 juillet 1810 – L'armée hollandaise est incorporée à l'armée française. – 19 juillet 1810 – Mort de la reine Louise de Prusse. – 24 juillet 1810 – Début du siège d'Almeida. – 25 juillet 1810 – Le maréchal Bernadotte fait présenter sa candidature comme prince héritier devant la Diète de Suède.

5 août 1810 – Décret de Trianon qui frappe les denrées coloniales de taxes exorbitantes. – 7 août 1810 – Lucien Bonaparte s'embarque pour les États-Unis d'Amérique. – 15 août 1810 – Célébration de l'anniversaire de l'Empereur. La colonne Vendôme  est inaugurée. – 21 août 1810 – Élection de Bernadotte au trône de Suède. – 25 août 1810 – Célébration de la fête de l'Impératrice à Saint-Cloud. – 25 août 1810 – Capitulation de la ville espagnole d'Almeida devant André Masséna.

4 septembre 1810 – Le cardinal Fesch refuse d'occuper ses fonctions d'archevêque de Paris. – 5 septembre 1810 – Victoire d'Etienne Macdonald à Cervera. – 17 septembre 1810 – Échec d'un débarquement français en Sicile. – 27-28 septembre 1810 – La bataille de Busaco opppose André Masséna, prince d'Essling à Arthur Wellesley, alors vicomte de Wellington.

8 octobre 1810 – Wellington se replie derrière les lignes fortifiées de Torres Vedras. – 10 octobre 1810 – Masséna installe son armée face à ces fortifications. – 14 octobre 1810 – Jean-Siffrein Maury remplace Joseph Fesch comme archevêque de Paris.

2 novembre 1810 – La liberté du commerce est rétablie entre la France et les États-Unis. Bernadotte arrive à Stockholm. – 5 novembre 1810 – Le pape Pie VII interdit à Maury de participer à la gestion du diocèse de Paris. – 12 novembre 1810 – Napoléon informe le Sénat de la grossesse de l'Impératrice. – 18 novembre 1810 – La Suède déclare la guerre à l'Angleterre.

2 décembre 1810 – L'île de France (l'actuelle île Maurice) tombe aux mains des Anglais après la capitulation du général Charles Mathieu Isidore Decaen. – 13 décembre 1810 – L'Empire annexe les régions côtières allemandes jusqu'à Lubeck afin de lutter contre la contrebande ; il compte désormais cent trente départements. Le beau-frère du Tsar perd son duché d'Oldenbourg à cette occasion. – 18 décembre 1810 – Nouveau bref de Pie VII contre Maury, intercepté par la police d'Anne-Jean-Marie-René Savary. – 31 décembre 1810 – Le Tzar interdit l'entrée des marchandises françaises dans l'empire russe ; l'alliance franco-russe est de fait rompue.

Remerciements

La photo du château de Malmaison nous a été grâcieusement fournie par M. Cyril Maillet.
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Imprimer cette page