Napoleon & Empire

1815. Les Cent-jours et Waterloo

Chronologie de l'ère napoléonienne : [Chrono-galerie] [1769-1788] [1789-1793] [1794-1795] [1796] [1797] [1798] [1799] [1800] [1801] [1802] [1803] [1804] [1805] [1806] [1807] [1808] [1809] [1810] [1811] [1812] [1813] [1814] [1815] [1816-1821] [1840]
La Butte du Lion sur le champ de bataille de Waterloo
La Butte du Lion sur le champ de bataille de Waterloo
Agrandir

3 janvier 1815 – Traité secret entre la France, l'Angleterre et l'Autriche, destiné à entraver les ambitions prussiennes et russes en Allemagne... – 21 janvier 1815 – Cérémonies expiatoires pour l'anniversaire de la mort de Louis XVI.

12 février 1815 – Hugues Bernard Maret envoie à Napoléon 1er un émissaire, le baron Pierre-Alexandre-Edouard Fleury de Chaboulon, pour lui conseiller de hâter son retour en France afin de profiter de l'impopularité des Bourbons. – 17 février 1815 – Les régicides et les partisans de Napoléon 1er sont chassés de l'Institut. L'Université est supprimée. – 24 février 1815 – Napoléon fait savoir ses intentions à Joachim Murat et lui conseille d'attendre avant d'entreprendre une action. – 25 février 1815 – Trois proclamations au peuple français, datées du 1er mars, sont imprimées sur l'île d'Elbe. – 26 février 1815 – Départ de l'île d'Elbe VOIR, à neuf heures du soir, sur le brick l'Inconstant, accompagné d'une flottille de quatre trois-mâts et deux felouques sur lesquels embarquent sept-cents hommes munis de quatre pièces de canons.

1er mars 1815 – Débarquement VOIR à Golfe-Juan , entre Cannes et Antibes. Napoléon proclame que l'Aigle va « voler de clocher en clocher jusqu'aux tours de Notre-Dame  ». Ce jour commence, selon le mot de François-René de Chateaubriand, « l'invasion d'un pays par un seul homme ». – 4 mars 1815 – Arrivée à Digne. – 5 mars 1815 – A midi, arrivée de Napoléon à Sisteron. A onze heures du soir, entrée à Gap. Le gouvernement est informé du débarquement de Napoléon. – 6 mars 1815 – Louis XVIII préside un conseil des ministres pour traiter du retour de Napoléon. Le roi demande la convocation des Chambres. Une ordonnance royale déclare Napoléon Bonaparte traître et rebelle ; tous les commandants de la force armée devront lui « courir sus », le traduire devant un conseil de guerre et le fusiller sur simple constatation de son identité. – 7 mars 1815 – La nouvelle du départ de Napoléon de l'île d'Elbe arrive à Vienne (Autriche). Premier ralliement de troupes royales VOIR, à Laffrey. Entrée à Grenoble dans la soirée. – 10 mars 1815 – Napoléon entre à Lyon avec sept mille hommes ; la population lui fait un triomphe. – 11 mars 1815 – Napoléon passe en revue ses troupes sur la place Bellecour ; il prend des décrets pour rétablir le drapeau tricolore, dissoudre les Chambres de Louis XVIII et ordonner à tous les émigrés rentrés après le 1er janvier 1814 de sortir immédiatement de l'Empire ; il quitte Lyon à midi. Le congrès de Vienne déclare : « Napoléon Bonaparte s'est placé hors des relations civiles et sociales et comme ennemi et perturbateur du monde, il s'est livré à la vindicte publique ». – 13 mars 1815 – Napoléon quitte Lyon, vers Mâcon, Chalon-sur-Saône et Dijon. – 18 mars 1815 – La Chambre des Députés déclare que la guerre contre Napoléon Bonaparte est « nationale ». Michel Ney rejoint Napoléon à Auxerre. – 19 mars 1815 – Louis XVIII s'adresse à l'armée pour lui demander de rester fidèle, tout en promettant pardon et oubli aux « enfants égarés ». Il quitte les Tuileries à minuit. Dans la nuit, Napoléon arrive à Montereau. – 20 mars 1815 – Napoléon arrive à Fontainebleau à quatre heures du matin et entre triomphalement à Paris, le jour anniversaire de la naissance du Roi de Rome. A neuf heures du soir il est dans la cour du château des Tuileries VOIR et constitue aussitôt le gouvernement. – 21 mars 1815 – Dernières nominations au gouvernement de l'Empire. Lazare Carnot, ministre de l'Intérieur, est fait comte. – 23 mars 1815 – Louis XVIII publie depuis Lille une ordonnance qui commande à tout Français de désobéir à un ordre de mobilisation émanant de Napoléon Bonaparte. – 24 mars 1815 – Le pouvoir impérial supprime la direction de la librairie et la censure. – 25 mars 1815 – Les lois votées par les assemblées révolutionnaires contre les Bourbons sont réactualisées. Le traité de Vienne unit les Alliés contre Napoléon. – 26 mars 1815 – La garde nationale de Paris aura l'Empereur comme commandant. – 27 mars 1815 – Le Conseil d'État annule la déchéance de Napoléon 1er. – 29 mars 1815 – Malgré les conseils de Napoléon, Joachim Murat déclenche la guerre contre l'Autriche en Italie. – 30 mars 1815 – L'Université impériale, supprimée par Louis XVIII le 17 février, est rétablie. Murat publie le manifeste de Rimini, appelant à l'unité et à l'indépendance italienne.

4 avril 1815 – Napoléon 1er écrit aux souverains européens pour faire savoir qu'il accepte le traité de Paris du 30 mai 1814. – 9 avril 1815 – Victoire des Autrichiens sur Murat à Ochiobello. – 14 avril 1815 – Benjamin Constant est prié de rédiger une Constitution. – 17 avril 1815 – Napoléon 1er s'installe au palais de l'Élysée . – 20 avril 1815 – Les Parisiens sont informés, par le tir de cent coups de canon, que le drapeau tricolore flotte à nouveau sur toutes les villes de France. – 22 avril 1815 – Publication de l'Acte additionnel aux constitutions de l'Empire. – 25 avril 1815 – Les Alliés prennent l'engagement de ne pas déposer les armes avant d'avoir abattu Napoléon.

2 mai 1815 – Louis XVIII, dans un manifeste publié à Gand, appelle le peuple français à chasser l'usurpateur. – 3 mai 1815 – Défaite de Joachim Murat à Tolentino. – 6 mai 1815 – Napoléon 1er prend un bain de foule au faubourg Saint-Antoine. – 8 mai 1815 – Lucien Bonaparte se réconcilie avec Napoléon et recouvre ses droits au sein de la famille impériale. Premier tour des élections à la Chambre des Représentants. – 12 mai 1815 – Les Alliés confirment leur décision du 25 avril. – 15 mai 1815 – Rébellion royaliste en Vendée. – 21 mai 1815 – Murat s'enfuit d'Italie. – 22 mai 1815 – Second tour des élections à la Chambre des Représentants ; sont élus 500 libéraux, 80 bonapartistes et une quarantaine de républicains. – 25 mai 1815 – Murat débarque à Cannes et offre sans succès ses services à Napoléon. – 26 mai 1815 – Le Tsar Alexandre 1er, l'empereur d'Autriche François 1er et le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III se mettent à la tête de l'armée « de la libération ». – 26 mai 1815 – Soumission de la quasi-totalité des Vendéens.

1er juin 1815 – Assemblée du Champ-de-Mai. Prestation de serment de l'Empereur aux nouvelles constitutions de l'Empire. – 2 juin 1815 – Le gouvernement français fixe la liste des cent dix-sept pairs de France. La Chambre des Communes anglaise vote un budget de 3 169 622 livres sterling pour les dépenses de guerre en 1815. – 4 juin 1815 – Distribution des aigles de l'armée dans la grande galerie du Louvre. Election à la présidence de la Chambre des Représentants de Jean-Denis Lanjuinais, candidat du parti libéral, avec 189 voix contre 49 pour Philippe-Antoine Merlin de Douai, candidat bonapartiste. – 8 juin 1815 – Constitution de la Confédération germanique à Vienne. – 9 juin 1815 – Dans la capitale autrichienne, signature du texte définitif du traité de Vienne qui fixe l'état de l'Europe. – 12 juin 1815 – Napoléon quitte Paris pour rejoindre l'armée. – 14 juin 1815 – Proclamation à ses troupes. Début d'une nouvelle révolte en Vendée. – 15 juin 1815 – L'armée française franchit la Sambre. La campagne de Belgique débute par une victoire sur les Prussiens à Gilly, près de Charleroi. – 16 juin 1815 – L'ennemi subit des pertes sévères à Ligny, dans la plaine de Fleurus, mais il n'est pas anéanti. Michel Ney échoue devant Arthur Wellesley de Wellington, à la bataille des Quatre-Bras. – 18 juin 1815 – Bataille de Mont-Saint-Jean (dite de Waterloo). – 20 juin 1815 – Victoire de Jean Maximilien Lamarque sur les Vendéens à Rocheservière. – 21 juin 1815 – Retour de Napoléon à l'Élysée. Les chambres parlementaires se montrent hostiles. – 22 juin 1815 – Abdication en faveur de Napoléon II. Joseph Fouché forme un gouvernement provisoire. – 25 juin 1815 – Napoléon 1er quitte Paris pour Malmaison . Début de la Terreur blanche dans le Midi. Louis XVIII rentre en France. – 28 juin 1815 – Louis XVIII annonce qu'il punira tous ceux qui se sont ralliés à l'Usurpateur entre le 1er et le 23 mars mais qu'il pardonnera ceux qui l'ont fait plus tard. – 29 juin 1815 – Napoléon part pour Rochefort. Gebhard Leberecht von Blücher arrive devant Paris.

3 juillet 1815 – Convention militaire de Saint-Cloud. L'armée française doit se replier derrière la Loire. Napoléon arrive à Rochefort. – 6 juillet 1815 – Entrée des troupes alliées dans Paris. – 7 juillet 1815 – Mise en place par le comte d'Artois du ministère Talleyrand-Fouché. – 8 juillet 1815 – Retour de Louis XVIII à Paris ; il est accueilli par le comte Gilbert Joseph Gaspard de Chabrol de Volvic, préfet de la Seine ; c'est ce dernier qui utilise pour la première fois l'expression "Les Cent-Jours" pour qualifier la période du 20 mars au 22 juin 1815. – 13 juillet 1815 – Apprenant que Fouché, qui lui avait promis un passeport pour émigrer aux Etats-Unis d'Amérique, compte en fait le livrer aux royalistes, Napoléon 1er se résigne à se rendre aux Anglais. – 15 juillet 1815 – Napoléon embarque à Rochefort sur le HMS Bellerophon, commandé par le capitaine Frederick Maitland, qui appareille vers l'Angleterre VOIR.

7 août 1815 – Napoléon est transféré à bord du HMS Northumberland, qui appareille à destination de Sainte-Hélène, île située au milieu de l'Atlantique sud.

16 octobre 1815 – Sainte-Hélène.

10 décembre 1815 – Napoléon est transféré du pavillon des Briars, où il était logé depuis son arrivée, à Longwood VOIR.

Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Commentaires
  • jeudi 27 juin 2013 à 20h08

    Bonjour, j'ai lu dans les livres d'histoire que Napoléon se serait soumis à l'Angleterre. Je trouve le mot soumis rabaissant et humiliant. Ne connaissant pas bien cette page de l'histoire et n'ayant pas trouvé réponse à ma question, pourriez-vous méclairer davantage Svp. Par avance merci de votre réponse.
  • samedi 1 mars 2014 à 16h25

    Le fait est qu'il a demandé asile aux Anglais, lesquels ont ensuite traité cette demande de la manière qu'on connaît ...
  • lundi 24 octobre 2011 à 14h30, par Christian Mocci (France)

    Bonjour,
    Récapitulatif appréciable de l'auteur qui raconte des faits historiques accompagnés de précisions.On peut remarquer qu'encore une fois de nombreux pays se sont alliés contre Napoléon 1er et l'armée française.L'Empereur défend la France mais aucun pays ne le permet bien que la France ait eu elle aussi des alliés (Hollande, Wesphalie, Italie). Est-ce un empêchement de prendre de l'importance car la France était devenue un Empire? Le consul Bonaparte était aussi devenu Empereur, Alors, cela est peut-être réprimé par des alliances opposées à l'agrandissement de la France et de son Chef. Cordialement.
  • Ajouter un commentaire
Vous êtes ici : Accueil > Faits historiques > Evénements par année > Chronologie (1815)
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:54:45.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page