Napoleon & Empire

Bertrand Clauzel (1772-1842)

Comte de l'Empire

Blason de Bertrand Clauzel (1772-1842)

Bertrand Clauzel (patronyme parfois orthographié Clausel) naît le 12 septembre 1772 à Mirepoix , dans le futur département de l'Ariège, où son père est fabricant de drap.

On le retrouve membre de la garde nationale de sa ville natale en 1789, lieutenant de chasseurs en 1790, adjudant général chef de brigade en 1795 dans l'armée des Pyrénées où il sert depuis 1792. Sa carrière se poursuit à l'armée de l'Ouest puis comme chef d'état-major d'Emmanuel de Grouchy à l'armée d'Angleterre en 1798. Le grade de général de brigade lui est conféré début 1799 alors qu'il sert à l'armée d'Italie.

Il prend part en 1801, sous les ordres du général Charles Victoire Emmanuel Leclerc, à l'expédition de Saint-Domingue au cours de laquelle il s'empare de Port-au-Prince. En décembre 1802, il est nommé général de division. Il rentre en France via New-York après un naufrage au large de la Floride.

Les années suivantes sont moins mouvementées, ses affectations en Hollande, en Italie et en Dalmatie le tenant éloigné des champs de bataille jusqu'à la campagne d'Allemagne de 1809.

Clauzel passe ensuite en Espagne et reçoit une blessure à la bataille des Arapiles avant de diriger la retraite de l'armée du Portugal.

Il commande l'armée du Nord en 1813, puis se bat sous les ordres du maréchal Jean-de-Dieu Soult à Orthez (27 février 1814), à Aire (1er mars) où il est vainqueur, et devant Toulouse (10 avril).

Louis XVIII le fait Inspecteur général d'infanterie et lui confirme son titre de comte pendant la première Restauration.

Durant les Cent-jours, Napoléon le fait pair de l'Empire le 2 juin 1815. Commandant le corps d'observation des Pyrenées-Occidentales, Clauzel affronte les royalistes du Sud-Ouest à sa tête puis tente de résister après Waterloo. Cela lui vaut, à la seconde Restauration, de voir son nom porté sur l'ordonnance du 24 juillet 1815 et condamné à mort. Plus adroit que d'autres, Clauzel échappe à l'arrestation et s'exile aux Etats-Unis.

Il y vit de l'exploitation d'un petit domaine en Alabama et s'applique pendant cinq ans à mettre sur pied des tentatives d'enlèvement de Napoléon, sans parvenir au moindre résultat.

En 1820, une amnistie lui permet de faire son retour en France. Après avoir d'abord vécu retiré dans la région toulousaine, il se fait élire député des Ardennes en 1829.

Louis-Philippe Ier lui donne le commandement de l'armée d'Afrique en 1830 et le bâton de maréchal l'année suivante. En 1835, Clauzel devient gouverneur général de l'Algérie mais son échec devant Constantine en 1836 et la désastreuse retraite qui s'ensuit lui coûtent son poste.

A la Chambre des Députés, c'est lui qui est nommé en mai 1840 rapporteur de la commission chargée de discuter d'un projet de loi ouvrant un crédit d'un million de francs pour le transfert des cendres de Napoléon à l'Église des Invalides  et pour la construction de son tombeau. Le projet sera adopté à une écrasante majorité.

Bertrand Clauzel meurt dans son château de Secorrieu  (commune de Cintegabelle, Haute-Garonne) le 21 avril 1842. Il repose  au cimetière du Sautadou à Mirepoix.

*  *  *
Chargé en 1798 d'obtenir l'abdication de Charles-Emmanuel IV de Savoie, Clauzel s'en acquitta avec suffisamment de tact pour que le roi lui offre un très beau tableau en gage de reconnaissance. L'oeuvre ("La femme hydropique" de Gerard Dow) ne dut pas combler le jeune soldat qui en fit don au Louvre .

*  *  *

Le nom de Clauzel est inscrit sur la 34ème colonne (pilier Ouest) de l'arc de triomphe de l'Étoile .

Portrait en médaillon

"Le général Clauzel" par Caroline Bertrand née Desforges, d'après Charles-Émile Callande de Champmartin (Bourges 1797 - La Neuville-en-Hez 1883).

Autres portraits

Bertrand Clauzel (1772-1842)
Agrandir
"Le général Clauzel". Gravure du XIXème siècle.
Bertrand Clauzel (1772-1842)
Agrandir
"Le général Clauzel". Gravure du XIXème siècle, d'après Charles-Emile Callande de Champmartin.
Bertrand Clauzel (1772-1842)
Agrandir
"Le général Clauzel". Gravure du XIXème siècle.
Bertrand Clauzel (1772-1842)
Agrandir
"Le capitaine Clauzel du 43ème de ligne en 1792" par Georges Rouget (Paris 1781 - Paris 1869).
Bertrand Clauzel (1772-1842)
Agrandir
"Le général Clauzel". Gravure du XIXème siècle.
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > Personnages de l'Epopée > Liste des personnalités du Consulat et de l'Empire > Bertrand Clauzel
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:15:17.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade
Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page