Napoleon & Empire

Bernardine-Eugénie-Désirée Clary (1777-1860)

Blason de Bernardine-Eugénie-Désirée Clary (1777-1860)

Cette Marseillaise, soeur cadette de Julie, la femme de Joseph Bonaparte, est aimée du jeune Napoléon, avec qui elle se fiance le 21 avril 1795. Le futur empereur demande même – sans succès – sa main, mais sa rencontre avec Joséphine de Beauharnais à Paris, le 15 octobre 1795, l'amène à renoncer à ce projet de mariage.

Courtisée en 1797 par le général Léonard Duphot qui est assassiné à Rome en décembre de cette même année, Désirée épouse finalement le général Jean-Baptiste Jules Bernadotte le 17 août 1798, et lui donne l'année suivante un fils, Oscar, qui sera leur unique enfant.

Quand son mari est élu prince royal de Suède, Désirée Bernadotte refuse d'abord de le suivre à Stockholm, y passe finalement l'hiver 1810-1811 mais revient aussitôt en France et parvient à s'y maintenir, malgré les ordres de l'Empereur, même après que la Suède ait adhéré à la coalition ennemie.

Après une brève relation, vers 1819, avec le ministre Armand de Vignerot du Plessis de Richelieu, Désirée ne s'installe définitivement au palais royal de Stockholm  qu'en 1822, quatre ans après l'accession de son époux au trône de Suède, à l'occasion des fiançailles de son fils avec Joséphine de Leuchtenberg, fille d'Eugène de Beauharnais (leur mariage aura lieu en juillet 1823).

Couronnée officiellement reine de Suède le 21 août 1829 sous le nom de Desideria, elle passe les dernières années de sa vie dans un isolement croissant, perdant son époux en 1844, puis sa soeur Julie en 1845, avant d'avoir la douleur de perdre son fils, le roi Oscar Ier, en juillet 1859.

Le reine Desideria s'éteint le 17 décembre 1860 à Stockholm, et y est inhumée  dans l'église de Riddarholmen , aux côtés de son époux.

*  *  *
Au XXIème siècle, ses descendants règnent toujours sur la Suède, ainsi que sur la Norvège et le Danemark.

*  *  *

Une station de métro de Marseille porte son nom.

Adresse

Château de la Grange-La Prévôté. 77176 Savigny-le-Temple 

Propriété jusqu'en 1813 de Désirée Clary et de son époux Jean-Baptiste Jules Bernadotte.

Château de l'Ermitage. 91450 Soisy-sur-Seine 

Désirée Clary occupa également ce château, construit par le général Le Blond de Saint-Hilaire.

Portrait en médaillon

"Désirée Clary" par Robert Jacques François Faust Lefèvre (Bayeux 1755 - Paris 1830).

Autres portraits

Bernardine-Eugénie-Désirée Clary (1777-1860)
Agrandir
"Désirée Clary" par François Pascal Simon Gérard (Rome 1770 - Paris 1837).
Bernardine-Eugénie-Désirée Clary (1777-1860)
Agrandir
"Désirée Clary à Mortefontaine" par François Pascal Simon Gérard (Rome 1770 - Paris 1837).
Bernardine-Eugénie-Désirée Clary (1777-1860)
Agrandir
"La reine Desideria". Anonyme du XIXème siècle.
Bernardine-Eugénie-Désirée Clary (1777-1860)
Agrandir
"La princesse Desideria de Suède". Miniature peinte en 1812 par Nicolas Jacques (Jarville 1780 - Paris 1844).
Bernardine-Eugénie-Désirée Clary (1777-1860)
Agrandir
"La reine Desideria". Anonyme du XIXème siècle.
Bernardine-Eugénie-Désirée Clary (1777-1860)
Agrandir
"La reine Desideria sur son lit de mort". Photographie de 1860.
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > Personnages de l'Epopée > Liste des personnalités du Consulat et de l'Empire > Désirée Clary
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:15:17.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page