Napoleon & Empire

Hortense de Beauharnais (1783-1837)

Reine de Hollande

Blason de Hortense de Beauharnais (1783-1837)

Hortense de Beauharnais, cadette des enfants du vicomte Alexandre François Marie de Beauharnais, officier de l'armée royale, et de la créole Marie-Josèphe-Rose de Tascher de la Pagerie voit le jour à Paris le 10 avril 1783. Après la séparation de ses parents, en 1785, tandis que son frère aîné Eugène demeure dans la capitale avec son père, Hortense accompagne leur mère en Martinique et y reste jusqu'en 1790.

Après la mort sur l'échafaud du vicomte en 1794, sa mère est emprisonnée mais, libérée après la chute de Robespierre, reprend sa vie mondaine et devient la maîtresse de Paul Barras, l'homme le plus influent du Directoire. En septembre 1795 Hortense, âgée de douze ans, est placée dans la pension de Madame Campan, sise en l'hôtel de Rohan à Saint-Germain-en-Laye.

Le 8 mars 1796, sa mère épouse le général Napoléon Bonaparte, lequel adopte l'orpheline et son frère Eugène. Hortense parfait son éducation chez Madame Campan, s'y formant aux arts d'agréments (dessin et peinture sous le magistère du peintre Jean-Baptiste Isabey, musique, danse, théâtre) et y côtoyant ses jeunes tantes Caroline et Pauline, parmi d'autres filles de la bonne société du Directoire puis du Consulat. Elle s'éprend alors de Géraud-Christophe Duroc, aide de camp du Premier consul.

Mais le 4 janvier 1802, c'est à Louis Bonaparte, un des frères cadets du Premier Consul, qu'Hortense est mariée. La cérémonie est célébrée par le cardinal Giovanni Battista Caprara, légat du pape, rue de la Victoire. Il s'agit d'un mariage politique (Joséphine, en particulier, souhaitant voir une deuxième alliance sceller l'union des familles Beauharnais et Bonaparte), contre le gré des deux jeunes gens, duquel naîtront trois fils : Napoléon Louis Charles Bonaparte le 10 octobre 1802 (qui sera adopté comme héritier par Napoléon mais ne vivra que quatre ans), Napoléon Louis le 11 octobre 1804, enfin Charles Louis Napoléon le 20 avril 1808, lequel deviendra Président de la République puis Empereur des Français sous le nom de Napoléon III.

Hortense devient en 1806 reine de Hollande quand son mari se voit confier le trône de ce pays. Malgré, ou plus exactement à cause du sérieux avec lequel Louis exerce son pouvoir, et de l'affection que témoigne au couple royal le peuple batave, Napoléon met fin en 1810 au royaume de Hollande, en l'annexant purement et simplement à l'Empire.

La même année, Hortense voit sa mère répudiée par l'Empereur ; toutefois elle parvient grâce à ses qualités humaines à devenir une des rares intimes de la nouvelle impératrice, Marie-Louise d'Autriche. L'Empereur ayant consenti à sa séparation d'avec Louis (mais non au divorce), Hortense s'éprend du colonel Charles de Flahaut, aide de camp de Joachim Murat et fils naturel de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord ; de ces amours naît en 1811 un fils, Charles, futur duc de Morny.

Pendant la Première Restauration, elle a la douleur de perdre sa mère, qui succombe à une pneumonie le 29 mai 1814. On prête à Hortense, à cette période, une liaison avec le tsar Alexandre 1er, qui lui accorde sa protection et qui obtient du roi Louis XVIII de la créer duchesse de Saint-Leu (du nom du château que son mari et elle avaient acquis en 1804 à Saint-Leu-la-Forêt).

Toutefois, s'étant montrée fidèle à l'Empereur pendant les Cent-Jours, elle est contrainte à l'exil lors de la seconde Restauration. Elle s'installe alors en Suisse avec ses fils, jouissant de sa part d'héritage de sa mère et d'aides substantielles de son frère Eugène. Elle se rend tous les ans à Aix-les-Bains (la Savoie étant redevenue indépendante), lançant en quelque sorte le thermalisme mondain, qui connaîtra son apogée sous le règne de son fils Napoléon III.

Les années suivantes la voient perdre de nombreux parents et proches : Napoléon en 1821, son frère Eugène en 1824, Alexandre Ier de Russie en 1825, enfin son fils Napoléon-Louis en mars 1831 au cours du soulèvement des duchés centraux en Italie.

Après un bref séjour à Paris début mai 1831, elle s'installe en Angleterre. Le 22 juillet de l'année suivante, la mort à Vienne du duc de Reichstadt fait de son fils Charles Louis Napoléon l'héritier des prétendants au trône impérial. Mais ce dernier est expulsé en 1836 vers les États-Unis d'Amérique suite à une vaine tentative de soulèvement de la garnison de Strasbourg.

Souffrant d'un cancer de l'utérus depuis de nombreux mois, Hortense de Beauharnais s'éteint le 5 octobre 1837 dans son château d'Arenenberg, sur la rive sud du lac de Constance, dans le canton suisse de Thurgovie. Elle est enterrée près de sa mère en l'église Saint-Pierre-Saint-Paul de Rueil-Malmaison .

*  *  *
La reine Hortense, mélomane et musicienne, a composé de nombreuses romances, parmi lesquelles en 1807 la mélodie du "Beau Dunois" plus connue sous le titre de "Partant pour la Syrie", qui sera un chant de ralliement pour les bonapartistes sous la Restauration.

Remerciements

La photo de la tombe d'Hortense de Beauharnais nous a été grâcieusement fournie par Mme Marie-Christine Pénin, du site Tombes et Sépultures.

Portrait en médaillon

"Hortense de Beauharnais", peinte en 1808 par Anne-Louis Girodet de Roucy, dit Girodet-Trioson (Montargis 1767 - Paris 1824).

Autres portraits

Hortense de Beauharnais (1783-1837)
Agrandir
"Hortense de Beauharnais" par François Pascal Simon Gérard (Rome 1770 - Paris 1837).
Hortense de Beauharnais (1783-1837)
Agrandir
"Hortense de Beauharnais" par Jean-Baptiste Regnault (Paris 1754 - Paris 1829).
Hortense de Beauharnais (1783-1837)
Agrandir
"Hortense de Beauharnais". Miniature de Jean-Baptiste Isabey (Nancy 1767 - Paris 1855).
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > Personnages de l'Epopée > Liste des personnalités du Consulat et de l'Empire > Hortense de Beauharnais
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:15:17.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page