Napoleon & Empire

Louis René Madeleine Levassor de La Touche, dit Latouche-Tréville (1745-1804)

Comte de Tréville

Blason de Louis René Madeleine Levassor de La Touche, dit Latouche-Tréville (1745-1804)

Issu d'une famille de marins – son père est lieutenant-général des armées navales – Louis-René-Madeleine Le Vassor de La Touche, comte de Tréville, voit le jour le 3 juin 1745 à Rochefort, sur la côte charentaise. Engagé très jeune, il connaît son baptême du feu dès ses quinze ans lors de la bataille des Cardinaux, le 20 novembre 1759 en baie de Quiberon.

Après un intermède dans la cavalerie de 1768 à 1776, il réintègre la marine. Il se signale par une brillante campagne en 1780-1781 lors de la guerre d'Amérique où il se voit confier le transport des fonds destinés aux insurgés américains.

A son retour, il est promu directeur du port de Rochefort, directeur adjoint des ports et arsenaux puis inspecteur général des canonniers en 1786 ainsi que chancelier du duc d'Orléans.

Député de la noblesse aux Etats-généraux mais vite lassé de la politique, il retourne à la marine. Contre-amiral en 1793, il mène une division de l'escadre de Laurent Truguet lors de l'expédition de Sardaigne. Arrêté sous la Terreur à cause de ses origines nobles, il est réintégré dans son grade en 1795 avec le commandement d'une division de l'escadre de Brest.

En juillet 1801, le Premier consul Napoléon Bonaparte lui confie la flottille de Boulogne et il réussit à empêcher Horatio Nelson de briser ses lignes d'embossage (amarrage d'un navire de l'avant et de l'arrière de manière à le rendre fixe).

On lui confie ensuite une des escadres de l'expédition de Saint-Domingue. Il y appuie les opérations du général Charles Victor Emmanuel Leclerc et s'empare de Port-au-Prince.

En 1803, de retour en France, il est promu vice-amiral et reçoit le commandement de l'escadre de Méditerranée. Napoléon sait ce qu'il fait en chargeant ce marin d'exception d'organiser la manoeuvre navale en vue d'un débarquement en Angleterre.

Il s'active à la réalisation de ce plan quand, déjà bien éprouvé, il meurt d'épuisement le 19 août 1804 à bord du Bucentaure, son navire amiral, en rade de Toulon.

Cette perte prive la marine française d'une rare intelligence navale et va avoir des conséquences désastreuses pour la France  pour le remplacer, Denis Decrès, ministre de la Marine, n'a pas de meilleure idée que de nommer Pierre-Charles de Villeneuve, lequel va mener la flotte française à la tragédie de Trafalgar...

Inhumé avec tous les honneurs, Latouche-Tréville repose dans le cimetière militaire sur les hauteurs de Saint-Mandrier. Sa sépulture, en forme de pyramide , domine le cimetière et garde un oeil sur la mer.

*  *  *
« Un amiral est trop heureux lorsqu'il peut mourir sous le pavillon de son vaisseau » avait coutume de dire Latouche-Tréville.

*  *  *

Selon Emmanuel de Las Cases : « Napoléon regrettait fort Latouche-Tréville ; lui seul lui avait présenté l'idée d'un vrai talent ; il pensait que cet amiral eût pu donner une autre impulsion aux affaires. L'attaque sur l'Inde, celle sur l'Angleterre, eussent été du moins entreprises, et se fussent peut-être accomplies. »


*  *  *

Franc-maçonnerie : Louis René Madeleine Levassor de La Touche-Tréville fut membre de la loge "Les Disciples d'Héredom" à l'orient de Montargis.


*  *  *

Grand officier de l'Empire, son nom – simplifié en "Latouche" – est inscrit sur la troisième colonne (pilier Nord) de l'arc de triomphe de l'Étoile . Pour rendre hommage à cet homme hélas oublié du grand public, la marine française baptisa de son nom un aviso, un croiseur et une frégate.

Remerciements

Cette notice biographique (à l'exception du paragraphe sur la franc-maçonnerie) a été rédigée par Mme Marie-Christine Pénin (voir son site Tombes et Sépultures), et mise en ligne avec son aimable autorisation.

Portrait en médaillon

"Louis René Madeleine Levassor de La Touche-Tréville, vice-amiral en 1803" par Georges Rouget (Paris 1783 - Paris 1869).

Autres portraits

Louis René Madeleine Levassor de La Touche, dit Latouche-Tréville (1745-1804)
Agrandir
"Louis René Madeleine Levassor de La Touche-Tréville, contre-amiral en 1792" par Georges Rouget (Paris 1783 - Paris 1869).
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > Personnages de l'Epopée > Liste des personnalités du Consulat et de l'Empire > Latouche-Tréville
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:15:17.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade
Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page