Napoleon & Empire

Louis Bonaparte (1778-1846)

Roi de Hollande

Blason de Louis Bonaparte (1778-1846)

Dès 1791 Napoléon Bonaparte prend sous son aile ce jeune frère, de neuf ans son cadet (il est né à Ajaccio  le 2 septembre 1778, dans la maison familiale  de la rue Malerba). Après avoir pourvu à son éducation, en fait son aide de camp en Italie et en Égypte.

Louis est marié en 1802, presque contre son gré, à Hortense, fille de Joséphine de Beauharnais. Elle lui donnera trois fils, le benjamin étant le futur empereur Napoléon III.

Louis Bonaparte devient grand connétable à la proclamation de l'Empire, puis roi de Hollande en 1806 (il est le premier à porter ce titre) sous le nom de Lodewijk I. Il prend très au sérieux cette dignité nouvelle, apprenant en particulier le néerlandais, et cherche à convaincre ses sujets qu'il est devenu hollandais de coeur.

Mais Napoléon 1er ne lui laisse aucune liberté de manoeuvre. Après bien des heurts entre les deux frères, Louis, neurasthénique, finit par abdiquer le 3 juillet 1810 avant de s'enfuir en Autriche. Une semaine plus tard, la Hollande est réunie à l'Empire.

En 1814, quand la guerre reprend entre l'Autriche et la France, il passe en Suisse, puis, quand les alliés y pénètrent, il s'installe à Paris malgré l'interdiction de son frère.

Rentré en Suisse, il est le seul de sa famille à refuser la pension que lui assurent les vainqueurs par le traité de Fontainebleau. En 1815, il reste étranger au retour de Napoléon.

Louis Bonaparte s'installe ensuite à Rome, puis à Florence où il vit sous le nom de comte de Saint-Leu au palais Gianfigliazzi  sur les bords de l'Arno, dans une retraite misanthropique en se consacrant à la littérature et à ses Mémoires. Il décède à Livourne, en Toscane, le 25 juillet 1846.

Sa sépulture  se trouve depuis le Second Empire dans l'église paroissiale de Saint-Leu-La-Forêt, en Val d'Oise, ville où il possédait un château.

*  *  *
Le nom de Louis Bonaparte est inscrit en haut de la 25e colonne (pilier Sud) de l'arc de triomphe de l'Étoile .

*  *  *

Franc-maçonnerie : Louis Bonaparte fut grand maître du Suprême Conseil du 33e degré en France.


*  *  *

Le roi Louis XVIII, pourtant peu enclin aux louanges, a porté sur Louis Bonaparte un jugement remarquablement favorable : « Louis Bonaparte est vraiment roi par son abdication. En déposant sa couronne, il a montré qu'il était digne de la porter. C'est le premier monarque qui se soit résolu à un tel sacrifice seulement par l'amour de son pays. »

Portrait en médaillon

"Louis Bonaparte, roi de Hollande", par Jean-Baptiste Joseph Wicar (Lille 1762 - Rome 1834).

Autres portraits

Louis Bonaparte (1778-1846)
Agrandir
"Louis Bonaparte, roi de Hollande", par Charles Howard Hodges (1764 - 1837).
Louis Bonaparte (1778-1846)
Agrandir
"Louis Bonaparte, roi de Hollande, et son fils Louis Napoléon", par Jean-Baptiste Wicar (Lille 1762 - Rome 1834).
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > Personnages de l'Epopée > Liste des personnalités du Consulat et de l'Empire > Louis Bonaparte
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:15:17.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page