Napoleon & Empire

James Madison (1751-1836)

Président des États-Unis d'Amérique de 1809 à 1817

Blason de James Madison (1751-1836)

James Madison vient au monde le 16 mars 1751 à Port Conway, dans le comté de King George, en Virginie. Il est l'aîné de douze enfants (deux mourront en bas âge). Son père est propriétaire d'une plantation de tabac.

Après de brillantes études au College of New Jersey (de nos jours Université de Princeton) dont il sort diplômé en 1771, il s'engage en politique. Lors de la Convention de Philadelphie (Philadelphia Convention) qui se tient de mai à septembre 1787 et est présidée par George Washington, Madison se montre le délégué le plus actif avec plus de 160 interventions et influence tellement le résultat qu'il va passer à la postérité aux yeux des Américains comme l'auteur de la Constitution, ce qui lui vaudra le surnom de "père de la Constitution".

Elu député de Virginie à la Chambre des Représentants en mars 1789, puis réélu en mars 1793, il honore sa fonction en étant l'auteur des dix premiers amendements relatifs aux droits des citoyens, connus sous le nom de « Bill of Rights ».

Il adhère au Parti Républicain (appelé de nos jours par les historiens Parti démocrate-républicain, pour éviter la confusion avec l'actuel Parti Républicain) fondé par Thomas Jefferson en 1792, puis devient, dès l'élection de celui-ci à la Présidence en 1801, Secrétaire d'Etat (ministre des Affaires Etrangères). A ce titre, il supervise avec succès l'achat de la Louisiane à la France (Louisiana Purchase), qui double la superficie du pays, mais est moins inspiré en promouvant l'Acte d'embargo de 1807, réponse américaine au conflit franco-anglais, qui met à mal l'économie du pays.

Présenté comme le protégé et le continuateur de Jefferson, très populaire, James Madison est facilement élu en 1809 quatrième Président des États-Unis d'Amérique contre le candidat du Parti Fédéraliste Charles Cotesworth Pinckney, puis réélu quatre ans plus tard contre DeWitt Clinton.

Sous son premier mandat, Madison se voit confronté à une situation extérieure délicate. Dès octobre 1809, il décrète l'annexion de la partie ouest de l'État de Floride, où les colons se rebellent contre l'autorité de l'Espagne. Mais c'est le conflit entre le Royaume-Uni et l'Empire Français qui le préoccupe le plus. En février 1811, il fait interdire le commerce avec le Royaume-Uni. En 1812, il propose à chacun des deux belligérants d'arrêter les abordages de navires américains en échange d'une alliance contre l'autre partie. Napoléon 1er se montre le plus prompt à accepter cette offre et, sous la pression du Congrès, Madison déclare la guerre au Royaume-Uni le 18 juin 1812.

Cette guerre voit toutefois les Britanniques remporter victoire sur victoire, et même en août 1814 occuper temporairement Washington D.C., d'où le Président Madison doit s'enfuir. Cette occupation se double de l'incendie de la capitale, les Britanniques se vengeant ainsi de la destruction de la capitale du Haut-Canada, York (de nos jours Toronto), par les Américains l'année précédente. Les Britanniques arment par ailleurs des tribus indiennes dans l'Ouest, en particulier les Shawnee.

Cependant, aucune des parties ne trouve avantage à la pérennisation du conflit, l'Angleterre parce qu'elle concentre ses efforts sur la lutte en Europe contre Napoléon dans le cadre de la sixième coalition, les Etats-Unis en raison de la menace de plusieurs états de la Nouvelle-Angleterre de faire sécession si la guerre continue. Par conséquent un traité de paix avec l'Angleterre est signé à Gand le 24 décembre 1814 et James Madison le ratifie le 17 avril 1815.

Après son second mandat, il quitte la scène politique et de consacre à sa propriété de Montpelier, près d'Orange en Virginie. Il y décède le 28 juin 1836.

*  *  *
Le nom de Madison a été donné, entre autres, à une avenue et une place de New York (le Madison Square).

*  *  *

Billetophilie : L'effigie de James Madison orne un billet de cinq-mille dollars  émis de 1928 à 1934 par le Federal Reserve System.

Portrait en médaillon

"James Madison", par John Vanderlyn (Kingston, New York 1775 - Kingston 1852).

Autres portraits

James Madison (1751-1836)
Agrandir
"James Madison", par Gilbert Stuart (Saunderstown, Rhode Island 1755 - Boston, Massachusetts 1828).
James Madison (1751-1836)
Agrandir
"James Madison" peint en 1792 par Charles Willson Peale (Chester, Maryland 1741 - Philadelphie, Pennsylvanie 1827).
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > Personnages de l'Epopée > Liste des personnalités du Consulat et de l'Empire > James Madison
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:15:17.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page