Napoleon & Empire

Marie-Paulette, dite Pauline Bonaparte (1780-1825)

Princesse Borghese, Princesse et Duchesse de Guastalla

Blason de Marie-Paulette, dite Pauline Bonaparte (1780-1825)

« Aussi belle qu'il est possible de l'être », Pauline Bonaparte, née le 20 octobre 1780 dans la maison familiale  de la rue Malerba à Ajaccio , est surtout célèbre par ses amours.

Après avoir refusé sa main à Jean-Andoche Junot et au Conventionnel Louis-Marie-Stanislas Fréron, Napoléon Bonaparte l'accorde en 1797 au général Charles Victor Emmanuel Leclerc, un de ses meilleurs officiers. Le mariage religieux a lieu le 14 juin à Mombello, près de Milan.

En 1801, Pauline accompagne son mari lorsqu'il prend la tête de l'expédition de Saint-Domingue. Bien que s'étant montrée une épouse particulièrement infidèle, elle n'en manifeste pas moins un spectaculaire désespoir lorsqu'il succombe à la fièvre jaune le 1er novembre 1802.

Pauline est remariée le 6 novembre 1803 au richissime prince Camille Borghese et mène joyeuse vie à Paris pendant quelques années, collectionnant les amants.

Quand les mauvais jours arrivent, elle n'hésite pas à suivre son frère sur l'île d'Elbe  où elle devient pour lui une précieuse collaboratrice, à lui sacrifier ses diamants pendant les Cent-Jours ou à demander, sans succès – l'Angleterre s'y étant opposée – à partager son exil à Sainte-Hélène.

Après la chute définitive de l'Empire, elle s'installe à Rome, à la villa Borghese, et y reprend sa vie galante.

Elle finit cependant par se réconcilier avec son mari et s'installe finalement à Florence pour y mourir, sans descendance, le 9 juin 1825. Son cercueil est transporté à Rome et repose dans la Cappella Paolina de la basilique Sainte-Marie-Majeure de Rome.

*  *  *
Le sculpteur Antonio Canova a immortalisé la beauté de Pauline Borghese en une sublime Vénus de marbre, couchée sur un divan, simplement vêtue d'un drap recouvrant ses jambes...

Adresse

39, Rue du Faubourg Saint-Honoré. Paris 8ème arrondissement 

Pauline Bonaparte, princesse Borghese, est propriétaire de l'Hôtel de Charost de 1803 à 1815. Elle y fait procéder à d'importantes transformations.

Portrait en médaillon

"Pauline Borghese", détail d'une sculpture d'Antonio Canova (Possagno 1757 - Venise 1822).

Autres portraits

Marie-Paulette, dite Pauline Bonaparte (1780-1825)
Agrandir
"Marie-Pauline Bonaparte, princesse Borghese", par Robert Lefèvre (Bayeux 1755 - Paris 1830).
Marie-Paulette, dite Pauline Bonaparte (1780-1825)
Agrandir
"Pauline Bonaparte", portrait peint en 1809 par Robert Lefèvre (1755-1830).
Marie-Paulette, dite Pauline Bonaparte (1780-1825)
Agrandir
"Pauline Bonaparte", peinte en 1806 par Louise Marie Jeanne Hersent née Mauduit (Paris 1784 - Paris 1862).
Marie-Paulette, dite Pauline Bonaparte (1780-1825)
Agrandir
"Pauline Bonaparte". Ecole française du XIXème siècle.
Marie-Paulette, dite Pauline Bonaparte (1780-1825)
Agrandir
"Pauline Bonaparte, princesse Borghese, duchesse de Guastalla", peinte en 1806 par François Joseph Kinson (Bruges 1771 - Bruges 1839).
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > Personnages de l'Epopée > Liste des personnalités du Consulat et de l'Empire > Pauline Bonaparte
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:15:17.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page