Napoleon & Empire

Pie VI (1717-1799)

Pape de 1775 à 1799

Blason de Pie VI (1717-1799)

Giannangelo, comte Braschi, naît le 25 décembre 1717 à Césène, en Romagne ; il est l'aîné d'une famille noble.

Après des études de droit civil et de droit canonique à l'université de Ferrare, il devient secrétaire du cardinal Tommaso Ruffo, puis en 1753 secrétaire particulier du pape Benoît XIV.

Ce n'est qu'en 1758 qu'il est ordonné prêtre. Le 26 avril 1773, il est élevé à la dignité de cardinal-prêtre de Sant'Onofrio.

Le 15 février 1775, Giannangelo Braschi est élu pape et prend le nom de Pie VI (en latin Pius VI, en italien Pio VI).

En réaction aux réformes ecclésiastiques de l'empereur d'Autriche Joseph II, qui sécularise de nombreux monastères et interdit aux évêques de recourir à Rome pour demander des dispenses canoniques, Pie VI se rend en 1782 à Vienne, sans résultat.

Face à la Révolution française, il condamne très fermement la Constitution civile du clergé en 1791, et doit subir l'annexion d'Avignon et du Comtat Venaissin la même année. Lors de la campagne d'Italie, l'armistice de Bologne en 1796 lui accorde un répit, mais le traité de Tolentino en 1797 l'oblige à céder des territoires (légations de Romagne, de Bologne et de Ferrare).

Après l'entrée des troupes d'Alexandre Berthier dans Rome le 10 février 1798 , le peuple proclame la "République romaine". Aussitôt, Pie VI est contraint par la République Française à renoncer à son pouvoir temporel, puis à quitter la ville éternelle, ce qu'il fait dans la nuit du 19 au 20 février 1798.

Réfugié à Sienne puis à Florence, il est capturé par les troupes françaises et fait prisonnier. Il est successivement emmené à Bologne, Parme, Turin, puis Grenoble, Briançon, et enfin Valence (département de la Drôme).

C'est dans cette ville qu'il est incarcéré par la République Française et qu'il meurt, épuisé, le 29 août 1799, à l'âge de 82 ans.

D'abord enterré civilement au cimetière de Valence, le corps de Pie VI est rapatrié à Rome en 1802 pour y être inhumé dans la Basilique Saint-Pierre . Sur réclamation des habitants de Valence, son coeur et ses entrailles suivent quelques années plus tard le chemin inverse pour reposer  dans la cathédrale Saint-Apollinaire de Valence.

*  *  *
Philatélie : Les Postes du Vatican (Poste Vaticane) ont émis en 1958 un timbre de 35 Lires  à l'effigie du pape Pie VI, dans le cadre d'un hommage au sculpteur Antonio Canova.

Portrait en médaillon

"Le pape Pie VI" par Pompeo Girolamo Batoni (Lucques 1708 - Rome 1787).

Autres portraits

Pie VI (1717-1799)
Agrandir
"Le pape Pie VI en 1775". Anonyme du XVIIIème siècle.
Pie VI (1717-1799)
Agrandir
"Le pape Pie VI". Anonyme du XVIIIème siècle.
Pie VI (1717-1799)
Agrandir
"Le pape Pie VI". Anonyme du XVIIIème siècle.
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > Personnages de l'Epopée > Liste des personnalités du Consulat et de l'Empire > Pie VI
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:15:17.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page