N & E
Napoléon & Empire

Emmerich Joseph de Dalberg (1773-1833)

Duc de l'Empire

Blason de Emmerich Joseph de Dalberg (1773-1833)

Emmerich-Joseph-Wolfgang-Héribert de Dalberg naît le 30 mai 1773 à Mayence, en Rhénanie-Palatinat. Issu d'une des plus anciennes familles de Bade, il est le neveu de Karl Theodor Anton Maria von Dalberg, prince primat de l'Eglise catholique d'Allemagne.

Après des études à Göttingen, il se rend à Vienne et entame une carrière politique et diplomatique. De 1800 à 1803, il est à Mannheim conseiller du collège suprême d'administration de la Bavière que préside son père. En 1803, il est ministre plénipotentiaire au service du grand-duc de Bade, et ambassadeur à la Cour de France.

Après l'adhésion de l'état de Bade à la confédération Rhénane, Dalberg passe au service de Napoléon Ier et bénéficie de la haute estime de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, en charge des relations extérieures de l'Empire.

Naturalisé Français, il prend part en 1809, après le Traité de Schönbrunn, aux négociations aboutissant au mariage de Napoléon 1er avec Marie-Louise d'Autriche. Ses services sont récompensés par le titre de duc le 14 avril 1810.

A la chute de Napoléon, il accompagne Talleyrand au congrès de Vienne comme plénipotentiaire, puis reçoit de Louis XVIII la pairie et l'ambassade de Turin.

Il passe les dernières années de sa vie retiré sur ses terres à Herrnsheim près de Worms, où il décède le 27 avril 1833.

Emmerich Joseph de Dalberg fut un collectionneur passionné de dessins français des XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles ; sa collection est de nos jours visible au Hessisches Landesmuseum de Darmstadt.

Adresse

7, Rue de la Concorde. Paris VIIIème arrondissement 

L'almanach Impérial de 1811 indique que le duc Dalberg demeure à cette adresse (de nos jours 7, Rue Royale).

Portrait en médaillon

"Le duc Emmerich Joseph de Dalberg". Gravure anonyme.

Autres portraits

Vous êtes ici : Accueil > Personnages > Biographies >