N & E
Napoléon & Empire

Mathieu-Louis Molé (1781-1855)

Comte de l'Empire

Blason de Mathieu-Louis Molé (1781-1855)

Mathieu-Louis Molé naît le 24 janvier 1781 à Paris. Fils d'un président du parlement de Paris guillotiné sous la Terreur, il émigre puis rentre en France en 1796 et débute comme écrivain en 1805.

Ses Essais de morale et de politique font l'apologie de l'Empire et lui valent une place d'auditeur au conseil d'État en février 1806 puis de maître des requêtes en juin. Il est préfet en novembre de la même année, conseiller d'État, comte et directeur général des Ponts et Chaussées en 1809.

Détesté de ses subordonnés pour sa morgue, ignorant dans le domaine technique, Molé ne doit sa carrière qu'à la faveur de l'Empereur, auquel il se montre tout dévoué.

En juin 1813, il est nommé ministre de la Justice malgré sa totale incompétence en droit - mais après un éloge dithyrambique de Napoléon prononcé devant le Corps Législatif.

Bien que tenu à l'écart durant la première Restauration, il évite de trop se compromettre durant les Cent-jours : refusant les ministères que lui propose Napoléon (Justice, Intérieur ou Affaires étrangères) il se contente de la direction des Ponts et Chaussées ; nommé pair le 2 juin 1815, une cure opportune lui évite de siéger à la Chambre.

Après le retour de Louis XVIII, il lui fait parvenir l'assurance de son « inaltérable fidélité » et reprend sa place au conseil d'État.

Sa constante servilité à l'égard de tous les pouvoirs, tradition familiale oblige, lui assure par la suite une longue et brillante carrière qu'il termine paradoxalement par une protestation contre le coup d'État du 2 décembre 1851.

Mathieu-Louis Molé meurt le 23 novembre 1855 dans le château familial de Champlâtreux  à Épinay, en Seine-et-Oise (Val d'Oise de nos jours). Il est enterré dans la petite église  du village.

Portrait en médaillon

"Le comte Mathieu-Louis Molé" peint en 1834 par Jean Auguste Dominique Ingres (Montauban 1780 - Paris 1867).

Autres portraits

Mathieu-Louis Molé (1781-1855)
Agrandir
"Le comte Mathieu-Louis Molé". Gravure de Luigi Calamatta (Civitavecchia 1802 - Milan 1869) d'après le portrait de Jean Auguste Dominique Ingres.
Vous êtes ici : Accueil > Personnages > Biographies >