Napoleon & Empire

Charles IV d'Espagne (1748-1819)

Roi d'Espagne de 1788 à 1808

Blason de Charles IV d'Espagne (1748-1819)

Le futur Charles IV naît le 11 novembre 1748 à Portici, dans le royaume des Deux-Siciles, en Italie. Il est le fils de Marie-Amélie de Saxe et du roi d'Espagne Charles III auquel il succède le 14 décembre 1788.

Le nouveau roi se montre hostile à la Révolution française dès son déclenchement. Une démonstration militaire qu'il effectue sur la frontière franco-espagnole après l'exécution de Louis XVI aboutit à l'entrée en guerre des deux pays, le 7 mars 1793. Le conflit prend fin deux ans plus tard, le 22 juillet 1795, par la paix de Bâle, qui vaut à son premier ministre, Manuel de Godoy, le titre de Prince de la Paix.

Charles IV, doté d'une personnalité effacée et d'une médiocre intelligence, laisse en effet le soin de la gestion du pays à ce dernier, que ses qualités de favori du roi et d'amant de la reine qualifient très suffisamment pour ce poste. Sous sa direction, l'Espagne devient un satellite docile de la France, au point d'inquiéter le pays qui supporte mal de voir les troupes françaises se concentrer sur son sol. Le roi, lui, en est encore, fin 1807, début 1808, à exhorter la population à ne voir dans les troupes impériales que des alliés et des amis.

Entraîné par son ministre, qui voit l'opposition s'organiser sous l'impulsion du prince héritier Ferdinand, Charles IV est sur le point de quitter son pays pour l'Amérique quand éclate une insurrection, le 18 mars 1808. Le 19, Charles IV abdique en faveur de son fils, qui devient Ferdinand VII. Godoy, emprisonné, ne doit la vie sauve qu'à l'intervention de Joachim Murat, qui occupe déjà Madrid avec le titre de Lieutenant de l'Empereur en Espagne. Tout ce petit monde est convoqué par Napoléon à Bayonne.

Charles IV y arrive le 1er mai et met, le 5, sa couronne (à laquelle il a pourtant déjà renoncé) à la disposition de Napoléon 1er. Ferdinand et ses frères adhèrent à la décision de leur père le 10.

Une dotation annuelle de huit millions de francs est accordée à l'ex-roi pour adoucir d'éventuels regrets. Après quoi, il est envoyé à Fontainebleau, puis à Compiègne, et enfin à Marseille, où il réside jusqu'en 1811. Il s'installe ensuite à Rome dans un château magnifique, le palais Barberini, où il coule des jours heureux (« Je suis plus heureux ici qu'à l'Escurial », disait-il), s'occupant à collectionner des tableaux et à faire de la musique. Son fils, remonté sur le trône d'Espagne en décembre 1813, se garde bien de troubler cette félicité.

Charles IV meurt à Rome le 20 janvier 1819. Il repose aujourd'hui dans le panthéon des rois, au palais de l'Escurial (Espagne).

*  *  *
Los Correos de España (Postes espagnoles) ont émis en 1978 un timbre de 12 Pesetas  à l'effigie du roi Charles IV.

Portrait en médaillon

"Charles IV d'Espagne" par Francisco José de Goya y Lucientes (Fuendetodos 1746 - Bordeaux 1828).

Autres portraits

Charles IV d'Espagne (1748-1819)
Agrandir
"Charles IV d'Espagne" peint en 1789 par José Vergara Gimeno (Valencia 1726 - Valencia 1799).
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > Personnages de l'Epopée > Liste des personnalités du Consulat et de l'Empire > Charles IV
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:15:17.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page