N & E
Napoléon & Empire

George Canning (1770-1827)

Blason de George Canning (1770-1827)

George Canning naît à Londres le 11 avril 1770, dans une famille originaire d'Irlande. Orphelin de père à l'âge d'un an, il est élevé par son oncle et scolarisé au collège d'Eton puis à Christ Church, à Oxford.

Elu aux Communes dès l'âge de vingt-trois ans, il se montre résolument hostile à la Révolution française, créant un journal qu'il baptise L'Anti-jacobin.

William Pitt le jeune le nomme sous-secrétaire d'Etat en 1796, poste que Canning conserve jusqu'en 1801.

Les négociations de paix menées avec la France par le cabinet Addington le jettent ensuite dans l'opposition.

La reprise des hostilités le voit prendre place aux gouvernements de William Pitt le jeune (1804-1806) puis du duc de Portland de mars 1807 à octobre 1809. Comme ministre des Affaires étrangères de ce dernier, il soutient les insurgés espagnols et fait bombarder Copenhague (2 au 5 septembre 1807).

Canning se retire en 1809 après un duel avec lord Castlereagh, son collègue au gouvernement. Il sera cependant encore ambassadeur au Portugal en 1814, puis à nouveau ministre des Affaires étrangères du Royaume-Uni de 1822 à 1827, après le suicide de Castlereagh.

Le 10 avril 1827, il est enfin nommé Premier ministre par le roi Georges IV mais meurt dès le 8 août suivant, à Chiswick House, d'une pneumonie. Il est inhumé dans l'abbaye de Westminster, à Londres.

Portrait en médaillon

"George Canning" par Richard Evans (Birmingham ou Hereford 1784 - Southampton 1871).

Autres portraits

George Canning (1770-1827)
Agrandir
"George Canning" par Sir Thomas Lawrence (Bristol 1769 - Londres 1830).
George Canning (1770-1827)
Agrandir
"George Canning". Gravure de Freeman.
Vous êtes ici : Accueil > Personnages > Biographies >