N & E
Napoléon & Empire

Jacques Alexandre Bernard Law de Lauriston (1768-1828)

Grand Aigle de la Légion d'honneur, Comte de l'Empire

Blason de Jacques Alexandre Bernard Law de Lauriston (1768-1828)

C'est à Pondichéry, aux Indes, que Jacques Alexandre Bernard Law de Lauriston voit le jour le 1er février 1768. Il est le petit-neveu du financier John Law, contrôleur général des finances.

En 1784, il est à l'école militaire de Paris, où il se lie avec Napoléon Bonaparte, son cadet d'un an. Il en sort le 1er septembre 1785 lieutenant en second au régiment de Toul.

Rallié aux idées de la Révolution, Lauriston sert à l'armée du Nord avec le grade de capitaine en 1792. Aide de camp du général Beauvoir, il se distingue au siège de Maastricht, puis à celui de Valenciennes en 1793. Il est nommé en 1795 chef de brigade du 4ème régiment d'artillerie à cheval.

Il donne sa démission en avril 1796 et quitte l'armée ; mais en 1800 le Premier consul Napoléon Bonaparte le rappelle au service et le nomme l'un de ses aides de camp.

Lauriston suit son ancien condisciple à Marengo. Bonaparte lui confie des missions diplomatiques à Copenhague en 1801, puis à Londres en 1802, où il est accueilli avec enthousiasme du fait du traité de paix conclu à Amiens entre la France et le Royaume-Uni.

De retour en France, Lauriston est nommé général de brigade et est fait commandeur de la Légion d'honneur.

En 1805, il étrenne ses étoiles de général de division à la Martinique sous les ordre de l'amiral Pierre-Charles de Villeneuve. De retour à terre, il fait la campagne d'Autriche. Il est nommé gouverneur de Raguse après Austerlitz, puis gouverneur général de Venise en 1807, et est créé comte de l'Empire l'année suivante.

Lauriston accompagne l'Empereur en Espagne, puis en Allemagne. A Wagram, il commande l'artillerie de la garde, forte de cent pièces. A la suite du traité de Schönbrunn, il accompagne en France l'archiduchesse Marie-Louise d'Autriche en vue de son mariage avec Napoléon.

Il occupe ensuite des postes d'ambassadeur, en particulier à Saint-Pétersbourg à partir de février 1811, où il succède à Armand de Caulaincourt.

Pendant la campagne de Russie de 1812, il sert à nouveau comme aide de camp de Napoléon, qu'il rejoint à Smolensk en août. Après la prise de Moscou, il est chargé par l'Empereur d'une mission de négociation de paix avec le général Koutouzov, qu'il rencontre le 5 octobre . Cette mission ayant échoué, c'est avec talent que Lauriston commande l'arrière-garde dans les conditions dramatiques de la retraite.

On le retrouve en 1813 sur les champs de bataille de Lützen, Bautzen puis Wurtzen. A Leipzig, il est fait prisonnier le 19 octobre, et est emmené à Berlin.

Libéré en 1814 après la première abdication de l'Empereur, Lauriston devient aide de camp du comte d'Artois, puis commande une compagnie de mousquetaires.

Pendant les Cent-Jours, il accompagne le roi jusqu'à Béthune, puis se retire dans ses terres.

A la seconde Restauration, il est fait pair de France en août 1815, et vote la mort au procès du maréchal Ney en décembre de la même année.

Il est créé marquis en 1817, nommé ministre de la maison du roi en 1820, et, en juin 1823, élevé à la dignité de Maréchal de France.

Il meurt à Paris le 11 juin 1828, dans les bras d'une danseuse, et est inhumé au cimetière du Père-Lachaise, division 14 .

Le nom de Lauriston est inscrit sur la 13ème colonne (pilier Est) de l'arc de triomphe de l'Étoile , et a été donné à une rue du seizième arrondissement de Paris.

Portrait en médaillon

"Jacques Alexandre Bernard Law de Lauriston". Ecole française du XIXème siècle.

Autres portraits

Jacques Alexandre Bernard Law de Lauriston (1768-1828)
Agrandir
"Jacques Alexandre Bernard Law de Lauriston" par Jean Baptiste Edouard Detaille (Paris 1848 - Paris 1912).
Jacques Alexandre Bernard Law de Lauriston (1768-1828)
Agrandir
"Jacques Alexandre Bernard Law de Lauriston, capitaine au 8ème d'artillerie en 1792" par Alexandre-François Caminade (Paris 1783 - Versailles 1862).
Jacques Alexandre Bernard Law de Lauriston (1768-1828)
Agrandir
"Jacques Alexandre Bernard Law de Lauriston". Gravure du XIXème siècle.