N & E
Napoléon & Empire

Mars 1815 : le Vol de l'Aigle

Accueil
Vous êtes ici : Napoléon & Empire > Tourisme >

Le Crépuscule de l'Empire que sont les Cent-jours s'ouvre sur un prologue inouï : L'invasion d'un pays par un seul homme, comme l'écrira François-René de Chateaubriand avec le génie de la formule juste qu'on lui connaît. Historiens et poètes consacreront l'expression Le Vol de l'Aigle, condensé de la phrase que l'Empereur prononce en personne lorsqu'il débarque à Golfe-Juan.

Nous nous proposons d'en retracer l'itinéraire, jusqu'à Grenoble, à l'aide de quelques repères chronologiques et iconographiques : photographies des lieux traversés et des clochers survolés par l'Aigle ... La typonomie utilisée est celle de 1815 (Basses-Alpes, Porto-Ferrajo, Digne ...), de même que le découpage des départements (les Alpes-Maritimes n'existaient alors plus depuis un an).

Ile d'Elbe

Île d'Elbe : Portoferraio et sa baie
Île d'Elbe : Portoferraio et sa baie

Département du Var (en 1815)

Plage de Golfe-Juan
Département du Var (en 1815) : la plage de Golfe-Juan

Département des Basses-Alpes (en 1815)

Castellane
Département des Basses-Alpes (en 1815) : Castellane et son pont du Roc sur le Verdon

Département des Hautes-Alpes

Le village du Poët
Département des Hautes-Alpes : Le Poët

Département de l'Isère

Le village de Corps
Département de l'Isère : Corps

La Route Napoléon. Itinéraire de l'Empereur de Golfe-Juan à Grenoble

La Route Napoléon

Diverses vues de la route Napoléon

Diverses vues prises depuis la route Napoléon.