N & E
Napoléon & Empire

Adam Bajalics von Bajahaza (1734-1800)

Baron

Adam Bajalics von Bajahaza (1734-1800)

Adam Bajalics naît en 1734 (la date exacte est inconnue) à Szeged en Hongrie dans une famille croate.

Il s’enrôle une première fois dans l’armée autrichienne en 1750 mais abandonne le service quatre ans plus tard. Il récidive en 1758 et ne quittera plus l’uniforme avant sa retraite.

La guerre de Sept Ans (1756-1763), qui oppose essentiellement la France et l’Autriche à l’Angleterre alliée à la Prusse, offre à Bajalics l’occasion de gagner ses galons de lieutenant, en 1760. Capitaine-Lieutenant en 1768 puis capitaine en 1773, il est nommé major à l’occasion du conflit pour la succession de Bavière (1778-1779), entre l’Autriche, d’une part, la Prusse, la Saxe et la Bavière de l’autre.

En 1782, le 10 septembre, il reçoit le titre de baron von Bajahaza. Sa carrière se poursuit posément : lieutenant-colonel en 1783, colonel en février 1789, au bénéfice de la guerre austro-turque de 1788-1791.

Bajalics devient officier général le 1er janvier 1794 à l’armée du Rhin supérieur. Il y sert sous Dagobert Sigmund von Wurmser qu’il suivra plus tard en Italie. Après la bataille de Handschuhsheim (24 September 1795), qui voit la victoire des Autrichiens sur les Français, son comportement au combat lui vaut l’ordre militaire de Marie-Thérèse, la plus haute distinction autrichienne de l’époque pour un homme de guerre.

Sa brigade est envoyée en Italie du Nord à partir en mai 1796. L’année suivante, Bajalics commande une division à Rivoli et le grade de Feldmarschall-Leutnant vient bientôt confirmer cette nouvelle responsabilité, le 1er mars 1797. Pendant la retraite autrichienne à travers les Alpes Juliennes, Bajalics fait partie de l’aile droite de l’armée autrichienne. À sa tête, il se trouve enfermé dans une vallée entre la division André Masséna qui occupe Tarvis [Tarvisio] et celle commandée par Jean Joseph Guieu, lequel s’est emparé après son passage du col de Loïbl [Loiblpass, prelaz Ljublej]. Il n’a d’autre choix que de déposer les armes, le 23 mars 1797, avec 3 000 hommes, 25 canons et 500 chariots de bagages.

Bajalics quitte le service dans le courant de l’année 1797 et meurt le 5 juin 1800 à Karlovac, en Croatie.

Son nom se rencontre parfois sous la forme Adam Bajalić von Bajaházy, Adam von Bajalić Baja Hazy, voire Adam Bayalitsch.

Portrait en médaillon

Aucun portrait du général Bajalics n'est disponible à ce jour.
[<<] [<]
[>] [>>
Haut de page