N & E
Napoléon & Empire

Levin August von Bennigsen (1745-1826)

Comte, Ordre de Saint-Georges, Ordre de Saint-André, Ordre de Saint-Alexandre Nevski

Levin August von Bennigsen (1745-1826) Agrandir
Blason de Levin August von Bennigsen (1745-1826)

Levin August Gottlieb Theophil von Bennigsen (Леонтий Леонтьевич Беннигсен) naît le 10 février 1745 à Brunswick, en Pays d'Hanovre, dans une famille à tradition militaire (son père est colonel des gardes et son arrière-grand-père était le maréchal Hans Adam von Schöning).

Officier très jeune, il est capitaine en 1763 à la bataille de Freiberg, durant la campagne finale de la guerre de Sept-Ans.

En 1773, sans ressources après avoir semble-t-il dilapidé son héritage, il s'engage dans l'armée russe comme commandant d'un régiment de cavalerie légère, et participe à la guerre russo-turque. Il gravit tous les échelons d'officier, jusqu'à celui de général de cavalerie.

Vainqueur des Polonais de 1792 à 1794, puis des Perses en 1796, il est comblé d'honneurs (Ordre de Saint-Georges, Ordre de Saint-Alexandre Nevski) par la tsarine Catherine II.

Congédié sous l'empereur Paul Ier en 1798, il tient un rôle de premier plan dans le complot qui aboutit à l'assassinat de celui-ci en 1801. A l'avènement de son successeur Alexandre Ier, il reprend du service, au gouvernement de la Lituanie à Wilna [Vilnius].

Lors de la campagne contre les Français en 1805, il est chargé d'un commandement mais ne peut arriver à temps lors de la bataille d'Austerlitz.

L'année suivante, il combat en Pologne, ne parvient pas à couvrir Varsovie, et doit l'abandonner aux Français.

Nommé général en chef de l'armée russe en janvier 1807, il dirige les opérations aux batailles de Pułtusk et de Preußisch-Eylau, où il est battu malgré un sens stratégique certain et un esprit constamment offensif. Toutefois, présentant au tsar cette bataille comme une victoire russe, il se voit récompensé par une promotion dans l'Ordre de Saint-Georges.

Toujours à la tête des troupes russes à la bataille de Friedland, il est présenté à Napoléon Ier par le tsar à l'occasion de l'entrevue de Tilsitt, mais est démis de ses fonctions le 9 juillet 1807.

Ce n'est qu'en mai 1812 qu'il est rappelé, mais c'est Koutouzov qui lui est préféré comme général en chef. A la bataille de la Moskowa (ou Borodino) le 7 septembre 1812, il commande le centre de l'armée russe. Le 18 octobre 1812, il est vainqueur de Murat à Tarutino, mais est blessé à la jambe. En désaccord chronique avec Koutouzov, il est à nouveau congédié fin 1812.

En 1813, le commandement de l'armée russe lui est à nouveau confié. Il se bat à Lützen, Bautzen et Leipzig (où il est fait comte par le tsar sur le champ de bataille), puis fait le siège de Torgau, de Magdebourg et finalement de Hambourg, ville dans laquelle le maréchal Davout s'est réfugié avec des forces considérables. Il lui est toutefois impossible d'obtenir la reddition du prince d'Eckmühl, et il doit attendre que celui-ci, apprenant l'entrée de Louis XVIII dans Paris, évacue volontairement la ville pour pouvoir l'investir. Une nouvelle promotion dans l'Ordre de Saint-Georges l'en récompense.

Il est ensuite général en chef sur la frontière russo-turque, puis en Pologne et à Berlin pendant les Cent-Jours.

Il termine sa carrière au gouvernement du sud de la Russie, puis près de Hambourg ; c'est là qu'il reçoit de Louis XVIII, en mai 1816, la Grand'croix de la Légion d'Honneur.

Il s'éteint dans ses terres de Banteln, en Hanovre, le 3 octobre 1826, après 81 ans d'une vie bien remplie.

Son fils Alexandre von Bennigsen (1809-1893) fut premier ministre du Hanovre.

Toutes les dates sur cette page sont dans le calendrier grégorien (alors en avance de onze puis douze jours sur le calendrier julien en usage en Russie à cette époque).

Portrait en médaillon

"Le comte Levin August von Bennigsen", par George Dawe (St James's, Westminster 1781 - Kentish Town 1829).

Autres portraits

Levin August von Bennigsen (1745-1826)
Agrandir
"Le comte Levin August von Bennigsen". Gravure de Salvator Cardelli (?-?).
[<<] [<]
[>] [>>
Accueil
Vous êtes ici : Napoléon & Empire > Personnages > Personnalités >
Haut de page