N & E
Napoléon & Empire

Charles-Simon Catel (1773-1830)

Charles-Simon Catel vient au monde le 10 juin 1773 à L'Aigle. Il est l'élève de François-Joseph Gossé, dit Gossec à l'Ecole royale de chant et devient son adjoint à la tête de la musique de la garde nationale en 1790. A ce titre, il compose de la musique de circonstances, marches militaires et funèbres.

Lors de la création du Conservatoire, en 1795, il est nommé professeur d'harmonie. Son Traité d'harmonie, publié en 1802, fera d'ailleurs longtemps autorité.

Il compose d'abord surtout de la musique de chambre mais se tourne ensuite vers l'opéra et fait jouer Sémiramis, en 1802, provoquant indirectement la révocation de Jean-François Lesueur, qui n'apprécie pas que l'ouvrage de Catel soit préféré aux siens et le fait savoir un peu trop vertement.

Catel compose également des opéras-comiques, mais sans grand succès.

En 1810, il est nommé inspecteur au Conservatoire, poste qu'il perd à la Restauration en 1814. C'est pourtant durant cette période qu'il écrit son chef d'oeuvre Wallace ou le Ménestrel (1817), basé sur le folklore écossais.

Charles-Simon Catel meurt à Paris le 29 novembre 1830. Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise, 13ème division.

Portrait en médaillon

"Charles-Simon Catel (1773-1830)". Gravure du XIXème siècle.
Vous êtes ici : Accueil > Personnages de l'Epopée > Liste des personnalités du Consulat et de l'Empire >