Napoleon & Empire

Jean-François-Aimé Dejean (1749-1824)

Comte de l'Empire

Blason de Jean-François-Aimé Dejean (1749-1824)

Jean-François-Aimé Dejean naît à Castelnaudary, en Languedoc, le 6 octobre 1749. Diplômé de l'école du génie de Mézières, il sert comme ingénieur militaire, essentiellement en Picardie, jusqu'en 1791.

Durant la Révolution, sous les ordres de Charles-François Dumouriez puis de Jean-Charles Pichegru, il s'illustre essentiellement dans les opérations de siège.

Divisionnaire en 1795, il commande les troupes franco-bataves en Hollande durant les années 1796-1797. Il est alors destitué et ne sert plus jusqu'en août 1799, où il devient Directeur des fortifications.

Rallié au Consulat, Dejean est nommé conseiller d'État et envoyé à Gênes  réorganiser la République Ligurienne.

Deux ans plus tard, le 2 mars 1802, il devient ministre de l'Administration de la guerre. Comte en 1808, il quitte son poste le 2 janvier 1810, suite à des divergences de vue avec l'Empereur au sujet des fournisseurs. Au mois de février, il entre au Sénat.

En octobre 1812, il préside la commission militaire qui juge le général Malet et ses complices.

Dejean, en avril 1814, refuse de voter la déchéance de Napoléon 1er ce qui n’empêche pas Louis XVIII, peu après, de le nommer gouverneur de l'École polytechnique et pair de France.

Cependant, au retour de l'Empereur, Dejean, qui n'a jamais caché ses convictions bonapartistes, accepte sans hésiter les fonctions d'Inspecteur général du Génie et sa désignation au poste de Grand chancelier de la Légion d'Honneur, en l'absence du titulaire.

Il est donc tout naturellement exclu de toute fonction lors la seconde Restauration. Pourtant, dès décembre 1817, Gouvion Saint-Cyr lui confie la direction des subsistances militaires. Il récupère sa pairie en 1819 et meurt à Paris le 12 mai 1824 après une carrière bien remplie d'ingénieur, de soldat et d'administrateur au cours de laquelle il a brillé aussi bien par la compétence que par l'honnêteté.

Jean-François-Aimé Dejean est inhumé dans la 40e division du cimetière du Père Lachaise .

*  *  *
Le nom de Dejean est inscrit sur la 5e colonne (pilier Nord) de l'arc de triomphe de l'Étoile .

*  *  *

Son frère, Jean-Antoine Dejean, lui aussi général, servit surtout sous la Révolution.

Portrait en médaillon

"Jean-François-Aimé Dejean, comte de l'Empire". Ecole française du XIXe siècle.

Autres portraits

Jean-François-Aimé Dejean (1749-1824)
Agrandir
"Le comte Jean-François-Aimé Dejean". Estampe du XIXe siècle.
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > Personnages de l'Epopée > Liste des personnalités du Consulat et de l'Empire > Jean-François-Aimé Dejean
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:15:17.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page