Napoleon & Empire

1809. Napoléon 1er à Vienne

Chronologie de l'ère napoléonienne : [Chrono-galerie] [1769-1788] [1789-1793] [1794-1795] [1796] [1797] [1798] [1799] [1800] [1801] [1802] [1803] [1804] [1805] [1806] [1807] [1808] [1809] [1810] [1811] [1812] [1813] [1814] [1815] [1816-1821] [1840]
Le Danube près de Vienne
Le Danube près de Vienne
Agrandir

1er janvier 1809 – Réception par Napoléon Ier d'une dépêche envoyée par Jean-Jacques Régis de Cambacérès l'informant des armements de l'Autriche. Entrée en vigueur du Code civil dans tout le royaume de Naples . – 3 janvier 1809 – Napoléon abandonne à Jean-de_Dieu Soult la poursuite de l'armée anglaise. – 4 janvier 1809 – De Napoléon au général Henri-Jacques Guillaume Clarke, ministre de la Guerre : « Je désirerais qu'il fût élevé un monument à Erfurt, pour consacrer la réunion des deux empereurs ; j'en ferai les frais ». – 6 janvier 1809 – A son frère Joseph Bonaparte , roi d'Espagne : « Je vous remercie de ce que vous me dites relativement à la bonne année. Je n'espère pas que l'Europe puisse être encore pacifiée cette année. Je l'espère si peu que j'ai signé hier un décret pour lever 100 000 hommes ». – 7 janvier 1809 – A l'amiral Denis Decrès, ministre de la Marine : « Dorénavant les vaisseaux russes qui sont à Toulon, leurs officiers et leurs équipages seront entretenus, soldés et traités comme les vaisseaux et les équipages français ».– 8 janvier 1809 – Victoire de Soult sur les Anglais à Lugo.– 11 janvier 1809 – A Joseph, depuis Valladolid : « Vous pouvez faire votre entrée à Madrid quand vous le jugerez convenable ». – 13 janvier 1809 – Jean-Victor Perrin bat les Espagnols à Lugas. – 16 janvier 1809 – Combat de La Corogne ; Sir John Moore, général en chef de l'armée anglaise, est tué sur le champ de bataille ; ce qui reste de son armée évacue l'Espagne malgré les efforts du maréchal Soult. – 17 janvier 1809 – Napoléon Ier quitte l'Espagne. – 22 janvier 1809 – Joseph fait à nouveau son entrée à Madrid. – 23 janvier 1809 – Arrivée de l'Empereur à Paris. – 28 janvier 1809 – Déclaration de Napoléon à Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, lors d'un conseil des ministres, aux Tuileries : « Vous êtes un voleur, un lâche, un homme sans foi, vous ne croyez pas en Dieu, vous avez toute votre vie manqué à tous vos devoirs, vous avez trompé, trahi tout le monde ; il n'y a pour vous rien de sacré ; vous vendriez votre père... Que voulez-vous ? Qu'espérez-vous ? Osez le dire ! Vous mériteriez que je vous brisasse comme un verre, j'en ai le pouvoir, mais je vous méprise trop pour en prendre la peine. » Talleyrand soupire : « Quel dommage qu'un si grand homme soit si mal élevé ! » et offre ses services à Klemens Wenzel Nepomuk Lothar von Metternich et à l'Autriche. – 31 janvier 1809 – Joseph Fesch devient archevêque de Paris en remplacement de Monseigneur du Belloy, décédé six mois auparavant.

6 février 1809 – De Napoléon Ier à Joseph : « Je suis fâché que le système change à Madrid et qu'on y devienne trop complaisant... Je crois qu'il est nécessaire que vous montriez un peu de sévérité et que vous ne laissiez personne se livrer à des espérances fausses et prématurées ». – 7 février 1809 – A son frère Jérôme, roi de Westphalie : « La demande d'argent est une demande indiscrète dans un moment où je ne sais comment faire face aux immenses dépenses que j'ai, puisque mes armées d'Espagne ne me rendent rien et me coûtent, et que mes autres armées sont à ma charge ». – 16 février 1809 – Échec des pourparlers d'alliance Franco-Perse. – 21 février 1809 – Reddition de Saragosse ; le siège a duré soixante jours. – 24 février 1809 – Soult entre au Portugal. La Martinique se rend aux Anglais. – 25 février 1809 – Victoire de Laurent de Gouvion Saint-Cyr à Valls. Début du siège de Gérone. – 28 février 1809 – L'Empereur s'installe au palais de l'Elysée.

2 mars 1809 – Metternich informe Jean-Baptiste de Nompère de Champagny que les mouvements de troupes françaises en Allemagne sont considérés par l'Autriche comme une déclaration de guerre. – 3 mars 1809 – James Madison succède à Thomas Jefferson comme président des États-Unis. –7 mars 1809 – Les souverains membres de la Confédération du Rhin sont priés de rassembler leurs troupes pour le 20 mars 1809. – 9 mars 1809 – Le ministre de la Marine reçoit l'ordre d'envoyer mille deux-cents marins à l'armée du Rhin. – 11 mars 1809 – Les troupes reçoivent l'ordre de se concentrer sur le Danube. – 20 mars 1809 – L'Empereur ordonne de préparer sa bibliothèque de voyage. Il réclame « quelque chose de très distingué et par le choix des livres et par la beauté des éditions et par l'élégance des reliures ». Victoire de Soult sur les Portugais à Carvalho. – 21 mars 1809 – De Napoléon Ier à Louis Bonaparte, son frère, roi de Hollande : « La guerre paraît imminente. Ce que vous avez de mieux à faire est de réunir le plus de troupes possible, afin de pouvoir défendre votre pays et d'être de quelque utilité à la cause commune ». – 23 mars 1809 – Napoléon refuse de recevoir Metternich. – 24 mars 1809 – A Nicolas-François Mollien, ministre du Trésor public : « Les affaires deviennent sérieuses en Autriche. Donnez des ordres pour qu'il y ait à Strasbourg quatre millions en or et en argent sous le plus court délai possible. Deux millions seront affectés aux dépenses des différents services de la guerre ; les deux autres seront à ma disposition... Si vous avez des traites sur Augsburg, et que vous puissiez y réaliser de l'argent, je désirerais avoir un million dans cette place ». – 27 mars 1809 – L'Archiduc Charles de Habsbourg-Lorraine publie un manifeste invitant les Allemands à se soulever contre Napoléon Ier. – 28 mars 1809 – Victoires sur les Espagnols de Victor à Medellin et Horace Sebastiani à Ciudad Real. – 29 mars 1809 – Victoire de Soult devant Porto. – 30 mars 1809 – Napoléon formule par écrit ses instructions détaillées pour la campagne qui s'annonce ; elles sont destinées à son chef d'état-major, Louis-Alexandre Berthier.

1er  avril 1809 – De Napoléon Ier à Champagny, ministre des Relations extérieures : « Faites mettre dans les journaux des articles sur tout ce qu'il y a de provoquant et d'offensant pour la nation française dans tout ce qui se fait à Vienne... Le but de ces articles est de bien établir qu'on veut nous faire la guerre ». – 7 avril 1809 – Les troupes autrichiennes se massent aux frontières de la Bavière. – 8 avril 1809 – L'armée autrichienne franchit l'Inn près de Brauna et entre en Bavière. – 9 avril 1809 – La déclaration officielle de guerre est notifiée au maréchal François-Joseph Lefebvre par un aide de camp de l'archiduc Charles. Le Tyrol entre en insurrection contre l'armée bavaroise. – 10 avril 1809 – Entrée de l'Archiduc Jean de Habsbourg en Italie à la tête d'une armée autrichienne. – 11 avril 1809 – Les Anglais attaquent l'escadre de Rochefort. – 12 avril 1809 – A huit heures du soir, à Paris, Napoléon reçoit la dépêche télégraphique de Berthier qui l'informe de la déclaration autrichienne. Il annonce : «  Je me mettrai en route dans deux heures ». L'Autriche conclut un traité avec l'Angleterre qui s'engage à lui verser des subsides. Les insurgés tyroliens prennent Innsbruck. – 13 avril 1809 – Napoléon quitte Paris à quatre heures du matin. – 16 avril 1809 – Il arrive à Stuttgart. Le prince Eugène de Beauharnais se fait battre par l'archiduc Jean à Sacile. – 17 avril 1809 – Proclamation de Napoléon Ier à ses troupes : «  J'arrive au milieu de vous avec la rapidité de l'aigle... Nos succès passés nous sont un sûr garant de la victoire qui nous attend ». – 19 avril 1809 – Louis-Nicolas Davout bat l'archiduc Charles à Tengen. – 20 avril 1809 – Napoléon harangue les troupes bavaroises et wurtembourgeoises à Abensberg , et défait l'archiduc Charles. De Napoléon à André Masséna  : « L'ennemi bat en retraite de toutes jambes. Le champ de bataille est couvert de ses morts,... Je monte à cheval pour aller moi-même reconnaître la situation des choses aux avant-postes ». – 21 avril 1809 – Fuite de l'armée autrichienne. Prise de Landshut. La garnison française de Ratisbonne capitule. – 22 avril 1809 – Bataille d'Eckmühl. Débarquement d'Arthur Wellesley au Portugal. – 23 avril 1809 – Ratisbonne (l'actuelle Regensburg) est prise d'assaut. Le choc d'une balle contusionne le pied droit de l'Empereur . – 24 avril 1809 – Combat de Neumarkt. Dans une proclamation à son armée, Napoléon promet : « Avant un mois nous serons à Vienne ». – 26 avril 1809 – L'armée Française marche sur Vienne. – 28 avril 1809 – Le major Ferdinand Baptista von Schill tente de provoquer une insurrection en Allemagne et en Prusse. – 30 avril 1809 – Entrée des troupes du maréchal Lefebvre à Salzbourg.

3 mai 1809 – Combat d'Ebersberg . Joseph-Antoine Poniatowski bat les Autrichiens à Gora. – 5 mai 1809 – De Napoléon 1er au maréchal Davout : « Je suppose que vous arrivez aujourd'hui à Linz... Faites abattre partout les armes de la Maison d'Autriche. Laissez la garde bourgeoise si elle est peu nombreuse. Ordonnez un désarmement général. Faites mettre le séquestre sur les caisses et magasins ». – 8 mai 1809 – Victoire du prince Eugène et d'Etienne Macdonald sur le Piave. – 10 mai 1809 – La division Charles Oudinot entre dans les faubourgs de Vienne. – 11 mai 1809 – Installation de Napoléon 1er au palais de Schoenbrunn . – 12 mai 1809 – Napoléon donne l'ordre de bombarder Vienne. L'archiduc Maximilien de Habsbourg abandonne ses troupes. Soult se fait battre par Wellesley devant Porto. – 13 mai 1809 – La capitulation de Vienne est signée à deux heures du matin ; les portes de la ville sont occupées par Oudinot à six heures. Nouvelle proclamation de Napoléon à son armée : « Les princes de la Maison de Lorraine ont abandonné leur capitale, non comme des soldats d'honneur qui cèdent aux circonstances et aux revers de la guerre, mais comme des parjures que poursuivent leurs propres remords... Soldats ! Soyons bons pour les pauvres paysans et pour ce bon peuple qui a tant de droits à notre estime. Ne conservons aucun orgueil de nos succès ; voyons-y une preuve de cette justice qui punit l'ingrat et le parjure ». – 14 mai 1809 – Les fournitures de subsistances dues par la population autrichienne sont déterminées d'une manière précise. Des « colonnes mobiles » sont formées et chargées de parcourir le pays. – 15 mai 1809 – Proclamation de Napoléon 1er aux Hongrois : «  Le moment est venu de recouvrer votre indépendance. Je vous offre la paix, l'intégrité de votre territoire, de votre liberté et de vos constitutions... Je ne veux rien de vous, je ne désire que vous voir nation libre et indépendante ». – 16 mai 1809 – Les villes d'Altmarkt et de Mariazell sont le théâtre de tentatives de résistance. – 17 mai 1809 – « En son camp impérial de Vienne », Napoléon réunit par décret les États du Pape à l'Empire français. Rome devient ville impériale et libre. – 18 mai 1809 – Occupation de l'île Lobau par les Français. – 19 mai 1809 – Napoléon ordonne de jeter un pont sur le Danube à Ebersdorf . Entrée de Lefebvre à Innsbruck. – 20 mai 1809 – La division Molitor, après avoir traversé le Danube, se positionne à Gross-Aspern et Essling. – 21 mai 1809 – Première journée de la bataille d'Essling (Aspern). – 22 mai 1809 – Seconde journée de la bataille d'Essling. Le maréchal Jean Lannes est mortellement blessé. – 23 mai 1809 – Napoléon 1er échappe à une tentative d'assassinat lors de son passage à Ratisbonne. – 25 mai 1809 – Rétablissement des ponts sur le Danube détruits lors de la seconde journée de la bataille d'Essling. – 26 mai 1809 – Les armées d'Italie et d'Allemagne font leur jonction à Semmering. – 27 mai 1809 – Proclamation de Napoléon à l'armée d'Italie : « Soyez les bienvenus. Je suis content de vous... Cette armée autrichienne d'Italie, qui, un moment, souilla par sa présence mes provinces, qui avait la prétention de briser ma couronne de Fer, dispersée, battue, anéantie, grâce à vous, sera un exemple de la vérité de cette devise : Dio me la diede, guai a chi la tocca ! ». – 29 mai 1809 – Napoléon à « Alexandre, prince de Neuchâtel » alias Berthier  : « Mon Cousin, donnez l'ordre que le village qui forme la tête de pont de Linz soit rasé et que sur l'emplacement de ce village on établisse un réduit à la tête de pont. »

5 juin 1809 – Combat de Klagenfurt. – 10 juin 1809 – A Rome, le drapeau pontifical cède la place au drapeau français sur le château Saint-Ange. Le Pape rend publique la bulle d'excommunication de Napoléon. Défaite et mort de Schill devant Stralsund. – 14 juin 1809 – Victoire du prince Eugène et de Macdonald sur l'archiduc Jean à Raab. – 15 juin 1809 – Victoire de Louis-Gabriel Suchet sur le général espagnol Joaquín Blake y Joyes devant Saragosse (Bataille de Maria). – 18 juin 1809 – Nouvelle victoire de Suchet à Belchite. – 19 juin 1809 – De Napoléon 1er à Joachim Murat, roi de Naples et des Deux-Siciles : « Si le Pape prêche la révolte on doit l'arrêter ». – 26 juin 1809 – Plusieurs quartiers de la ville de Presbourg (de nos jours Bratislava) sont détruits par le bombardement ordonné par Davout.

1er juillet 1809 – Napoléon Ier quitte Schoenbrunn. – 4 juillet 1809 – L'armée française se concentre dans l'île Lobau. – 5 juillet 1809 – Début à Enzersdorf de la bataille de Wagram. L'Empereur bivouaque sur le champ de bataille . – 6 juillet 1809 – Suite et fin de la bataille de Wagram. A Rome, arrestation du Pape Pie VII qui est conduit à Savone. – 8 juillet 1809 – Metternich devient chancelier d'Autriche. – 11 juillet 1809 – Victoire de Napoléon à Znaïm . Un envoyé de l'empereur d'Autriche François Ier lui apporte une demande d'armistice. – 12 juillet 1809 – Signature de l'armistice de Znaïm. L'Autriche accepte de s'acquitter d'une contribution de 196 millions. – 13 juillet 1809 – Napoléon rentre à Schönbrunn. Macdonald, Oudinot et Marmont sont faits maréchaux d'Empire. – 14 juillet 1809 – Les Autrichiens assiégés dans Cracovie se rendent aux Polonais. – 18 juillet 1809 – Lettre de l'Empereur à Joseph Fouché  : « Je suis fâché qu'on ait arrêté le Pape ; c'est une grande folie... Mais enfin, il n'y a point de remède ; ce qui est fait est fait ». – 21 juillet 1809 – Divers domaines du Hanovre sont distribués par Napoléon à des généraux et à de grands fonctionnaires de l'Empire ; les revenus en sont estimés à 2 323 000 francs. – 23 juillet 1809 – L'archiduc Charles, duc de Teschen renonce à ses fonctions de Commandant en chef de l'armée autrichienne. – 28 juillet 1809 – Bataille de Talavera qui vaut le titre de vicomte Wellington à Arthur Wellesley, quoi que l'issue n'en soit pas très nette. – 30 juillet 1809 – Les Anglais débarquent près d'Anvers.

2 août 1809 – Fouché mobilise les gardes nationales de quinze départements du Nord pour combattre les Anglais. – 3 août 1809 – Déclaration de Napoléon Ier à des notables de Galicie : « Le rétablissement de la Pologne dans ce moment-ci est impossible pour la France... Je ne veux pas faire la guerre à la Russie ». – 8 août 1809 – Victoire de Soult et Mortier sur les Espagnols à Puente del Arzobispo. – 9 août 1809 – La place d'Anvers se prépare à un siège. – 11 août 1809 – Victoire de Victor et Sébastiani sur les Espagnols à Almonacid. – 13 août 1809 – Bombardement de Flessingue, en Zélande, par les Anglais. – 14 août 1809 – Capitulation de Flessingue. – 15 août 1809 – Anniversaire de l'Empereur ; à cette occasion, les châteaux de Chambord, de Bruhe et de Thouars sont érigés en principautés de Wagram, d'Eckmühl et d'EssIing. Ils sont donnés respectivement à Berthier, à Davout et à Masséna. – 26 août 1809 – Le pape refuse d'investir les évêques français.

4 septembre 1809 – Les Anglais renoncent au siège d'Anvers. – 10 septembre 1809 – 80 000 conscrits sont levés. Napoléon 1er s'étonne auprès de l'intendant général Pierre Daru : «  Il me semble qu'il avait été convenu qu'au 10 septembre la Basse-Autriche aurait payé douze millions de contributions ; je vois dans vos derniers états qu'elle n'a encore payé que huit millions ; faites m'en connaître les raisons. La Haute-Autriche n'a encore payé que 200 000 francs ; c'est par trop ridicule ». – 25 septembre 1809 – Friedrich Staps, un jeune prussien, annonce à ses parents son départ et son intention de tuer Napoléon ; c'est Dieu qui le lui ordonne.

13 octobre 1809 – Tentative d'assassinat de Napoléon Ier par Staps, à Schoenbrunn. – 14 octobre 1809 – Fin de la campagne de 1809 qui se clôt sur le traité de paix de Vienne. – 17 octobre 1809 – Exécution de Staps. – 18 octobre 1809 – Victoire espagnole à Tamames. – 26 octobre 1809 – Retour de Napoléon à Fontainebleau.

15 novembre 1809 – Installation de Napoléon Ier aux Tuileries . – 16 novembre 1809 – Le cardinal Fesch est nommé à la tête d'un Comité des évêques chargé d'examiner le conflit entre l'Empereur et le Pape. – 18 novembre 1809 – Victoire de Soult et de Mortier à Ocaña. – 19 novembre 1809 – Nominations : Fouché devient duc d'Otrante, Régnier duc de Massa, Champagny duc de Cadore, Gaudin duc de Gaète, Clarke duc de Feltre, Maret duc de Bassano. – 28 novembre 1809 – Victoire de François-Etienne Kellermann (le fils du maréchal) à Alba de Tormes. – 29 novembre 1809 – Metternich propose au chargé d'affaires français à Vienne de faire épouser Marie-Louise d'Autriche à Napoléon Ier. – 30 novembre 1809 – Joséphine apprend de Napoléon qu'ils doivent divorcer.

10 décembre 1809 – Capitulation de Gérone. – 15 décembre 1809 – Napoléon et Joséphine déclarent renoncer à leur mariage, devant la famille impériale réunie. – 16 décembre 1809 – « Le mariage contracté entre l'empereur Napoléon et l'impératrice Joséphine est dissous » par un acte du Sénat. – 17 décembre 1809 – De Napoléon à Joséphine : « Tu as montré du courage ; il faut que tu en trouves pour te soutenir ; il faut ne pas te laisser aller à une funeste mélancolie ; il faut te trouver contente et surtout soigner ta santé, qui m'est si précieuse ».– 19 décembre 1809 –... toujours à Joséphine : « Savary me dit que tu pleures toujours ; cela n'est pas bien... Je viendrai te voir lorsque tu me diras que tu es raisonnable et que ton courage prend le dessus ». – 21 décembre 1809 – Nomination de trente-sept chambellans. – 24 décembre 1809 – De Napoléon au ministre des Relations extérieures Champagny  : « Il est temps de terminer les affaires d'Allemagne... Je donnerai à la Bavière le pays de Salzbourg et tous les pays cédés par l'Autriche sur la rive droite de l'Inn, ainsi que la principauté de Bayreuth, sous la condition que je me réserverai des domaines dans le pays de Salzbourg pour un capital de 10 millions, et dans la principauté de Bayreuth pour 20 millions... Faites-moi un plan de négociations, d'après lequel vous commencerez par demander davantage pour vous relâcher ensuite, sans dépasser cependant les termes contenus dans cette lettre, qui sont le minimum de ce à quoi je puis consentir ». – 25 décembre 1809 – Auguste-Frédéric-Louis Viesse de Marmont devient gouverneur de l'Illyrie. – 29 décembre 1809 – Les provinces illyriennes (Dalmatie) sont annexées à l'Empire français.

Remerciements

La photo du palais de Schönbrunn nous a été grâcieusement fournie par Mlle Floriane Grau.
Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux
Vous êtes ici : Accueil > Faits historiques > Evénements par année > Chronologie (1809)
Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]
Site conçu pour une résolution minimum de 1280 x 800 pixels. Dernière modification : 2017-01-13 20:54:45.
Copyright © 2008-2017 Lionel A. Bouchon email et Didier Grau
Hit-Parade

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page